Comment inscrire mon enfant à la crèche ?

Petite enfanceComment inscrire mon enfant à la crèche ?

L’inscription d’un enfant à la crèche s’avère souvent être un casse-tête pour les parents. Entre le moment idéal pour déposer une demande, les papiers à fournir, le choix de la structure et les démarches à réaliser, vous pouvez avoir du mal à vous y retrouver. Voici plusieurs informations pour vous aider à obtenir une place en crèche pour votre enfant.

Déposer une demande de place en crèche

Bien que les Français soient nombreux à vouloir trouver une nounou pour leurs enfants, la crèche reste leur mode de garde préféré. Pourtant, les places disponibles dans ce type de structure d’accueil de la petite enfance restent rares. C’est la raison pour laquelle il est important d’y déposer une demande à partir du 6ème mois de grossesse. Chez certaines crèches, il est même possible de réaliser la démarche dès la confirmation de la grossesse.

La demande étant toujours supérieure à l’offre, les crèches sont contraintes de mettre en place des critères de sélection. Certains établissements privilégient notamment les enfants nés en juin dont l’inscription est demandée pour le mois de septembre ainsi que ceux dont les 2 parents occupent un emploi à temps plein. D’autres priorisent la demande de place déposée par les parents de jumeaux ou isolés, les familles monoparentales, les ménages à faibles revenus et les demandeurs d’emploi.

Quelle que soit votre situation, veillez à faire une demande d’inscription dans plusieurs crèches. Vous optimiserez ainsi les chances de trouver une place pour votre enfant. Par ailleurs, assurez-vous de confirmer votre demande après la naissance de ce dernier.

Quels papiers dois-je fournir pour une inscription en crèche ?

Plusieurs documents sont requis pour faire une demande d’inscription dans une crèche. Les pièces nécessaires peuvent varier selon les structures. Néanmoins, il est généralement demandé de fournir :

  • Un certificat de grossesse (attestation médicale ou carnet de santé) ;
  • Une copie du livret de famille ou un extrait d’acte de naissance si l’enfant est déjà né ;
  • Une copie du jugement de séparation ou de divorce si les parents sont séparés ou divorcés ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Un justificatif de situation professionnelle (fiches de paie, attestation Pôle emploi ou extrait K-bis) ;
  • Une déclaration des revenus de l’année en cours ;
  • Votre numéro d’allocataire de la CAF (Caisse d’allocations familiales).

Pour augmenter vos chances d’obtenir une place pour votre enfant, vous pouvez joindre une lettre de motivation à votre dossier de demande d’inscription. Précisez-y toutes les informations susceptibles de favoriser votre candidature. Expliquez également votre intérêt pour le mode de garde qu’est la crèche. Indiquez en outre que vous êtes disponible pour un éventuel entretien.

Si votre demande est acceptée, il faudra finaliser l’inscription. Pour ce faire, vous devrez fournir les documents suivants :

  • Une copie du carnet de vaccinations de votre enfant ou un certificat de contre-indication médicale ;
  • Une ordonnance qui autorise l’administration de paracétamol à votre enfant si nécessaire ;
  • Des photos d’identité.

Selon la structure, il se peut aussi que vous soyez amené à signer une charte d’accueil.

Source : Shutterstock – Par santypan

Choisir sa crèche parmi plusieurs types de structures

En optant pour la crèche comme mode de garde pour votre enfant, vous devrez faire un choix entre les différents types de structures qui existent. Vous pouvez notamment vous tourner vers les crèches collectives qui regroupent :

  • Les crèches municipales dans lesquelles l’âge pour faire garder bébé commence généralement à partir de 2 mois et demi et qui sont gérées par la mairie de la commune où elles sont implantées ;
  • Les crèches associatives qui sont régies par des associations ;
  • Les crèches privées qui accueillent les enfants de salariés d’entreprises ;
  • Les micro-crèches dont la capacité d’accueil maximale s’établit à 10 enfants ;
  • Les crèches multi-accueil qui proposent plusieurs modes de garde (accueil régulier, ponctuel et en urgence).

Les crèches collectives ont l’avantage de compter un nombre suffisant de professionnels pour prendre en charge correctement les enfants accueillis. Elles disposent également d’équipements spécialement conçus pour la petite enfance.

Les crèches familiales constituent un autre choix. Il s’agit du mode de garde à privilégier si vous voulez combiner les avantages de la crèche et de l’assistante maternelle. Les horaires des crèches familiales sont souvent plus souples que ceux des établissements collectifs. Par ailleurs, votre enfant y sera gardé plus facilement s’il est malade.

Vous voulez vous impliquer dans la garde de votre enfant ? Les crèches parentales répondront à votre souhait. Dans ce type d’établissement, les parents collaborent avec des professionnels de la petite enfance pour s’occuper des enfants qui y sont accueillis. Ils doivent généralement effectuer une permanence d’une demi-journée par semaine. Ils participent également à la gestion de la trésorerie de la crèche ainsi que de ses relations avec la CAF et avec la mairie.

Comment se déroule l’inscription ?

Le déroulement de l’inscription dépend de chaque crèche. De ce fait, il est indispensable de se renseigner auprès de la mairie ou de tout autre gestionnaire (selon le type d’établissement) pour connaître la démarche à suivre. En tout cas, vous ne devez pas hésiter à montrer votre intérêt pour maximiser vos chances d’obtenir une place pour votre enfant.

Une fois l’inscription effectuée, prenez régulièrement contact avec la crèche pour voir où en est votre demande. Si celle-ci est refusée, vous pouvez écrire au maire ou au directeur de l’établissement pour faire réexaminer votre dossier.

A lire aussi :