Trouver une nounou : comment recruter la bonne nounou ?

Petite enfanceTrouver une nounou : comment recruter la bonne nounou ?

En cas d’absence, trouver une personne fiable pour garder et veiller sur leur enfant est parfois difficile pour les parents. La solution est de faire appel à une nounou à domicile. Toutefois, les parents doivent bien choisir la personne qui s’occupera de leur enfant puisque la nourrice devra prendre soin pendant une longue durée de leur enfant. Alors, comment recruter la bonne nounou ?

Où se renseigner pour recruter une nourrice ?

Pour diverses raisons, bon nombre de jeunes parents doivent, tôt ou tard, recruter la bonne nounou à domicile. L’embauche d’une nourrice est souvent difficile. Néanmoins, comment trouver la personne idéale pour garder son enfant ? Il existe aujourd’hui différentes manières de mettre en contact des nounous disponibles et de jeunes parents :

  • Le bouche-à-oreille : il s’agit ici de faire jouer ses relations ou se renseigner auprès des proches ;
  • Les organismes publics (mairie, etc.) : cette solution permet de rencontrer des professionnels de la petite enfance afin d’avoir des informations. Dans la même foulée, les parents peuvent éventuellement consulter la liste des nourrices à domicile disponibles ;
  • Internet : actuellement, plusieurs plateformes sur la toile proposent de mettre en contact des nounous professionnelles et des parents. Cette option permet à ces derniers de gagner du temps dans leur recherche ;
  • Les annonces : il s’agit d’une autre alternative intéressante. Plusieurs supports peuvent être utilisés, comme les journaux, les affiches ou Internet ;
  • Une agence spécialisée : moyennant des frais, certains organismes s’occupent des formalités administratives, des entretiens, etc. Il reste aux parents à choisir la nourrice adéquate, puis de conclure le contrat de travail.

Où et comment organiser l’entretien d’embauche ? 

L’entretien d’embauche pour recruter la bonne nounou s’effectue souvent à domicile, en compagnie des parents et de l’enfant à garder. L’objectif ici est d’évaluer les attitudes de la nourrice vis-à-vis de ce dernier.

Après le premier échange téléphonique, la postulante sera convoquée pour un entretien. Elle devra alors se munir de certains documents essentiels :

  • Une copie du permis de conduire ;
  • Les références de certains anciens employeurs (à contacter au préalable).
  • Une autorisation de travail et un titre de séjour (pour une étrangère) ;
  • Sa carte d’identité.

Les questions à aborder avec la nounou

Les parents cherchant à recruter une bonne nounou doivent sélectionner une personne en qui ils peuvent avoir confiance. C’est la raison pour laquelle il faut apporter une attention particulière à la nourrice durant l’entretien d’embauche et la période d’essai. Il est vivement conseillé d’organiser le premier rendez-vous en présence de l’enfant à garder. Le but est d’évaluer sa capacité à tisser un lien avec lui.

Source : Shutterstock – par fizkes

L’entretien proprement dit débute généralement par les présentations. Le but est d’avoir un maximum d’informations sur la candidate. Les parents peuvent éventuellement demander à la postulante de rédiger un petit résumé par écrit de ces renseignements. L’objectif est d’évaluer si elle sait écrire et lire le français.

Les parents peuvent aussi requérir d’autres informations importantes :

  • Les dates de disponibilité ;
  • Si elle a des enfants et le nombre de ces derniers ;
  • Si elle possède des animaux domestiques (en cas de garde d’enfants asthmatiques ou allergiques) ;
  • Si elle fume.

Au cours de l’entretien, il est possible de questionner la candidate sur les raisons pour lesquelles elle a choisi cette profession. Dans le cas où la postulante répond qu’elle s’est tournée vers ce métier par dépit, alors ce n’est pas la nounou idéale. En revanche, si elle prétend aimer les enfants, il faudra porter une attention aux mots qu’elle utilise pour évoquer sa profession.

Une autre question déterminante est « peut-elle expliquer comment se passe la journée d’une nounou avec un bébé ? ». Ici, les parents peuvent rapidement déterminer si la personne leur convient ou non. Enfin, une autre question essentielle consiste à savoir « si la candidate a été initiée aux premiers secours ? »

Se renseigner sur sa formation et ses motivations

Pour recruter la bonne nounou, il est primordial de se renseigner sur la formation suivie. Aucun diplôme n’est requis pour le statut de nourrice à domicile. Cependant, certaines nounous possèdent un diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP) ou un CAP petite enfance. Il s’agit d’un vrai plus, surtout s’il faut garder des enfants âgés de moins de trois ans.

Aussi, il existe depuis 2012 diverses formations diplômantes permettant d’accéder au poste de nounou. Il s’agit de baccalauréats professionnels rattachés aux professions de la petite enfance. On peut par exemple citer le bac pro Accompagnement, Soins et Services à la Personne ou ASSP.

En outre, pendant l’entretien d’embauche, les parents doivent aussi questionner la candidate sur ses motivations. Il faut noter que le rôle d’une nourrice est de s’assurer de la sécurité et du bien-être des enfants à sa charge. Aussi, elle contribue à leur épanouissement et à leur éveil via des activités ludiques et éducatives (coloriage, pâte à modeler, etc.). Elle peut également participer à leur éducation en leur enseignant certaines règles de vie basiques comme être propre ou le respect d’autrui. De ce fait, il faut s’intéresser grandement aux réponses de la postulante. Cela permettra aux parents de déterminer s’ils peuvent lui confier leur enfant durant leur absence.

Nounou et assistante maternelle : quelle différence ?

La première différence est le lieu de garde. Une assistante maternelle exerce son métier en MAM (Maison d’Assistante Maternelle) ou chez elle. En revanche, la nounou doit veiller sur les petits au domicile des parents. Elle peut aussi exercer son travail chez une autre famille si les parents sont séparés et dans le cas de garde partagée. Attention, une nounou n’est pas autorisée à veiller sur un enfant sans avoir reçu officiellement le titre d’assistante maternelle approuvée.

Source : Shutterstock – Par New Africa

Une autre différence concerne la collectivité. Ainsi, du côté de l’assistante maternelle, elle s’occupera du petit tout en veillant en même temps sur d’autres enfants à un nombre restreint. Il s’agit d’une excellente manière d’apprendre au bébé à vivre en société. En revanche, concernant une nounou, celle-ci garde le petit seul au domicile des parents.

La tarification est aussi complètement différente. L’assistante maternelle propose des prestations horaires par enfant gardé. Autrement dit, son salaire est en dessous du SMIC par enfant gardé. De plus, cette professionnelle peut également appliquer des frais supplémentaires. Quant à la nounou, elle propose une aide à domicile traditionnelle. Sa rémunération minimum (SMIC) s’applique d’après le Code du travail.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here