La méthode Montessori expliquée aux jeunes parents

Éveil et communication La méthode Montessori expliquée aux jeunes parents

D’une manière ou d’une autre, chacun a déjà dû entendre le mot « Montessori ». La tendance est à l’associer à une marque de jeu éponyme. Cependant, la pédagogie Montessori est beaucoup plus que cela. Plus de détails !

Méthode Montessori : qu’est-ce que c’est ?

Méthode Montessori : qu’est-ce que c’est ?
Photo de @nslebedinskaya via twenty20.com

La méthode Montessori est une approche éducative qui met en valeur l’activité qu’un enfant souhaite faire. Ensuite, c’est aux parents de procéder à son apprentissage. Cette pédagogie consiste à observer le rythme de l’évolution intellectuelle de l’enfant. Elle encourage son autonomie tout en respectant sa liberté.

Pourquoi appliquer le programme Montessori à la maison ?

Pourquoi appliquer le programme Montessori à la maison ?
Photo de @jenniamigo via twenty20.com

L’enfant peut tout à fait bénéficier de la méthode Montessori en restant à la maison. En effet, les parents peuvent favoriser son développement en appliquant les pratiques de base de ce programme.

Pour commencer, il est primordial d’ajuster l’environnement pour qu’il convienne à l’enfant. Comme celui-ci apprend au fil du temps, il lui faut donc un milieu qui évolue avec lui. Ce n’est pas à lui de s’y conformer, mais plutôt l’inverse.

L’ordre est important dans cette forme de pédagogie. Remettre les choses à leur place après utilisation est une notion qui s’acquiert dès le plus jeune âge. Il en va de même de faire une chose et de la finir avant d’en entamer une autre. Au lieu de lui présenter plusieurs jouets à la fois, vous devez donc les proposer à tour de rôle.

La méthode Montessori consiste également à laisser l’enfant libre de ses mouvements. Son aire de jeu doit être entièrement adaptée. Les étagères, par exemple, doivent être basses et accessibles afin de pouvoir y ranger livres et jouets.

Cette règle ne s’applique pas qu’aux jeux. En effet, sa chambre doit être agencée de manière à ce qu’il puisse aller au lit ou se lever sans votre assistance. Un matelas au sol est ainsi plus avantageux. De même pour manger, une chaise et une table à sa taille lui permettent de prendre place sans vous attendre.

Bien entendu, les possibilités d’aménagement de la maison pour se conformer au développement de l’enfant sont multiples. Le tout est d’être attentif à son évolution intellectuelle. En outre, pour une éducation adéquate, ne manquez pas de lui faire comprendre la fonction de chaque espace. Le lit pour dormir, une surface pour jouer, une pièce pour manger, etc.

Concernant l’adaptation, il est du rôle des parents de s’ajuster par rapport à la croissance de l’enfant. Au lieu de faire les choses à sa place, la méthode Montessori prône l’autonomie. Par exemple, plutôt que de lui brosser les dents ou changer ses vêtements, vous pouvez lui expliquer comment faire.

Évidemment, il n’est pas question de le laisser seul. Vous devez être à ses côtés pour observer et l’aider au besoin. À noter qu’il est déconseillé de l’arrêter et de finir sa tâche à sa place, sauf à sa demande.

Pour ce qui est du matériel d’enseignement, il doit répondre à certains critères. Il doit être esthétique pour favoriser la motivation de l’enfant, stimuler ses sens et travailler sa motricité fine.

La méthode Montessori déconseille les jouets bébé de catégorie « tout-en-un ». Un jeu doit comporter un seul objectif pour ne pas surmener l’enfant. Ceux qui proposent des étapes évolutives sont à privilégier pour qu’il ait le temps d’assimiler et de se perfectionner.

Naturellement, les parents doivent offrir à leurs enfants des jouets qui correspondent à leur âge. Par ailleurs, les imprimés sont à éviter. Ils pourraient les déconcentrer.

Ainsi, appliquer la méthode Montessori permet aux parents d’offrir à leurs enfants une éducation adaptée. Et ce, afin qu’ils deviennent des adultes responsables et équilibrés.

Comment apprendre à lire avec la méthode Montessori ?

Comment apprendre à lire avec la méthode Montessori ?
Photo de @jnonogphotography via twenty20.com

La bonne méthode pour mieux cerner la lecture est l’écriture. Maria Montessori propose d’entreprendre des exercices de langage à partir de 4 ans.

Le jeu « je devine » est idéal pour commencer. Apprenez à votre enfant à discerner les sons en lui montrant des images. Il est ici question de travailler la phonologie.

Avant d’entamer des exercices de calligraphie, comme tracer ou colorer des formes, il est recommandé d’encourager la motricité fine. Cela se fait à l’aide de jeux qui requièrent des mouvements coordonnés. Les lettres rugueuses stimulent la mémoire visuelle, musculaire et tactile. Vient ensuite ce qu’on appelle la leçon en trois temps qui consiste à travailler le niveau d’assimilation.

En se servant des lettres rugueuses, l’adulte demande à l’enfant de suivre la lettre, qui est encore un symbole pour lui. Il procède de gauche à droite, c’est-à-dire dans le sens de l’écriture tout en lui donnant le son. Vous pouvez le faire avec deux ou trois lettres pour qu’il puisse par la suite comparer et mémoriser. Pour finir, il choisit un signe et vous lui demandez de prononcer le son qui correspond à ce dernier. Une fois qu’il reconnaît quelques lettres, vous pouvez passer à l’étape de la création de mots et lui apprendre l’alphabet.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here