Contraceptif de 2ᵉ génération : c’est quoi ?

Vie de mamanContraceptif de 2ᵉ génération : c'est quoi ?

Depuis les années 60, plusieurs générations de pilules ont été commercialisées sur le marché. D’abord tabou, la pilule contraceptive se démocratise et devient désormais chose courante. Née entre les années 70 et 80, la pilule dite de 2e génération présente une même base de composition que la pilule de 1re génération, à la différence que celle-ci comporte des dosages et molécules différentes. Si chaque génération de pilule connaît son lot d’avantages et d’inconvénients, c’est la pilule de 2e génération qui semble l’emporter le plus souvent, offrant une couverture optimale avec des risques réduits d’effets secondaires.

Qu’est-ce qu’un contraceptif de 2ᵉ génération ?

Dans la majorité des cas, une pilule contraceptive repose sur l’action simultanée de deux hormones, un œstrogène et un progestatif. On nomme ces pilules des contraceptifs oraux œstroprogestatifs ou COEP. Ces pilules présentent 3 mécanismes permettant une contraception complète.

Elles bloquent l’ovulation dans les ovaires, modifient l’endomètre pour faire en sorte qu’il soit impropre à la nidation d’un ovule fécondé et épaississent également la glaire cervicale pour empêcher les spermatozoïdes de traverser le col de l’utérus.

Les contraceptifs de 2e génération reposent sur l’action de deux progestatifs précis, le Levonorgestrel et le Norgestrel. Ils contiennent également une dose d’œstrogènes plus basse que les contraceptifs de 1re génération.

Ces pilules sont donc dites minidosées puisque leur dose d’œstrogènes est moindre.

Qu'est-ce qu'un contraceptif de 2ᵉ génération ?
Source : shutterstock.com

Quelle différence avec la 1ʳᵉ génération ?

Le contraceptif de 1re génération est comme son nom l’indique la première pilule contraceptive mise en vente sur le marché. Ces pilules combinent, comme toutes les pilules contraceptives, l’action de deux hormones, un œstrogène et un progestatif.

Cependant, le choix des progestatifs est différent. Ainsi, les contraceptifs de 1re génération contiennent de la Norethisterone, un progestatif qui, combiné à de l’œstrogène, permet une contraception sûre. Cependant, ce type de pilule nécessite une forte dose d’œstrogène, équivalant à 50 μg et plus. Ces pilules sont ainsi dites normodosées.

Aujourd’hui, la seule pilule contraceptive de 1re génération encore présente sur le marché est la Triella ®.

À la différence des pilules de 1re génération, les pilules de 2e génération sont composées d’un progestatif différent. On y retrouve le Levonorgestrel et le Norgestrel. Ces progestatifs nouveaux ont l’avantage de réduire considérablement la dose d’œstrogènes utilisée, pouvant baisser jusqu’à 20 μg. C’est le cas de la pilule Optilova, Minidril ou encore Ludéal Gé, bien mieux supportée par les femmes que les pilules de 1re génération.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce contraceptif ?

Aucune génération de contraceptif n’est parfaite et chacune présente des effets secondaires et inconvénients. Cependant, les contraceptifs de 2e génération sont généralement mieux supportés et provoquent moins d’effet secondaire, à condition de ne pas avoir de facteurs de risque.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce contraceptif ?
Source : shutterstock.com

Les avantages du contraceptif de 2ᵉ génération

Le contraceptif de 2e génération demande moins d’œstrogènes pour fonctionner, et cela, grâce surtout aux progestatifs utilisés.

La baisse du taux d’œstrogène permet de diminuer grandement les différents secondaires qui étaient majoritairement liés à cette hormone.

Ainsi, les contraceptifs de 2e génération provoquent moins de nausées, acné, de cas de rétention d’eau ou de problèmes vasculaires.  Du fait de leur fiabilité, ces pilules sont remboursées à hauteur de 65%.

Les inconvénients du contraceptif de 2ᵉ génération

Si dans la majorité des cas le contraceptif de 2e génération ne présente que des avantages, il possède tout de même un inconvénient.

Du fait du changement de composition, les contraceptifs de 2e génération présentent un risque, bien que moindre, de thromboembolie veineuse. Ainsi, avant de prescrire des pilules contraceptives de 2e génération, il est important de connaître les antécédents familiaux ainsi que les facteurs de risques de la patiente par rapport aux thromboembolies veineuses. Ce risque étant léger, voire extrêmement rare, dans le cas où aucun antécédent n’est détecté, la pilule contraceptive de 2e génération reste la plus prescrite pour les femmes.

Quelles sont les pilules de 2e génération ?

Les pilules de 2e génération englobent divers comprimés plus ou moins fortement dosés et proposant des effets et des actions plus ciblées. Pour les femmes présentant de l’acné, il semble par exemple plus judicieux de commencer par prescrire une pilule contraceptive à base de Levonorgestrel.

Quelles sont les pilules de 2e génération ?
Source : shutterstock.com

De manière générale, les contraceptifs de 2e génération les plus courants sur le marché sont :

Optidril®, Optilova®, Pacilia®, Trinordiol®, Zikiale®, Leeloo Gé ®, Microval ® , Minidril ®, Adepal®, Amarance®, Daily Gé®, Evanecia®, Lovavulo®, Ludeal Gé®.