Pourquoi commencer à lire des histoires à son enfant ?

Éveil et communicationPourquoi commencer à lire des histoires à son enfant ?

Il est de coutume de lire une histoire à un enfant le soir avant de se coucher. Au-delà de faire plaisir à votre bambin et de partager avec lui un moment privilégié, cette pratique présente d’autres avantages. Découvrez ci-après tout ce qu’il faut savoir sur la lecture d’une histoire à un enfant.

À partir de quel âge lire une histoire du soir aux enfants ?

Vous pouvez commencer à faire la lecture à votre bébé dès 4 mois. Même s’il ne comprend pas l’histoire, vous stimulerez son intérêt et son écoute en variant les intonations et en adoptant différentes voix.

À partir de 1 ou 2 ans, la lecture d’une histoire le soir peut vous aider à faire dormir bébé. En effet, vous pouvez inclure cette pratique dans le rituel que vous avez mis en place pour accompagner votre enfant vers le sommeil. Il s’agit aussi d’un excellent moyen pour susciter son intérêt pour la lecture dès son plus jeune âge.

Quels livres se procurer pour lire une histoire à son enfant ?

Il est nécessaire de se procurer des livres adaptés à l’âge de son enfant. Pour un bébé de moins de 18 mois, privilégiez les livres colorés dont chaque page comporte peu d’illustrations. De préférence, ces dernières devraient représenter des éléments que votre bébé connaît (jouets, animaux, etc.). Par ailleurs, il vaut mieux que l’histoire racontée soit très courte (une à deux phrases par page). Les livres cartonnés constituent un bon choix, car ils résisteront mieux aux manipulations de votre bébé. Les livres en tissu agrémentés de jouets représentent aussi une bonne alternative.

Pour un enfant de 18 mois à 3 ans, il est conseillé de choisir des livres avec des images faciles à comprendre et une histoire simple qui reflète son quotidien. C’est un excellent moyen pour l’aider à traverser une période particulière de sa vie comme l’apprentissage de la propreté, l’entrée à la garderie, etc.  Il s’avère aussi judicieux de se procurer un livre enfant 3 ans axé sur un sujet qui intéresse votre bout de chou. S’il aime les chats par exemple, le livre lui permettra d’en savoir plus sur ces animaux.

Source : Shutterstock – Par Yuganov Konstantin

À partir de 3 ans, votre enfant commence à faire un lien entre les mots et les illustrations. Vous pouvez lui acheter un livre qui contient une véritable histoire à suivre. Veillez à en choisir un qui traite un thème qu’il apprécie.

Pourquoi lire à son bébé est bénéfique ?

Lire une histoire à son bébé est bénéfique à bien des égards. Tout d’abord, cette pratique favorise son apprentissage du langage. Entre 1 et 3 ans, le langage d’un enfant se développe très vite. Les livres participent à l’enrichissement de son vocabulaire.

Par ailleurs, faire la lecture à son bébé permet d’éveiller sa curiosité. En effet, celui-ci réalisera que les livres constituent une entrée vers un monde plus vaste. De plus, la lecture contribue au développement de son imaginaire. Par exemple, l’enfant fera travailler son imagination pour animer dans sa tête les personnages d’une histoire.

Lorsque l’enfant devient plus grand, les livres stimulent son intérêt pour l’écrit. Pour cela, il convient de le faire participer à la lecture en lui demandant de tenir l’ouvrage et de tourner ses pages. De cette manière, il pourra apprendre à discerner les mots des images.

D’autre part, les histoires aident un enfant à structurer sa pensée étant donné qu’elles comportent un début, une suite logique d’événements et une fin. Elles lui permettent aussi de développer son esprit d’analyse. Au fil des pages, les connaissances de l’enfant sont renforcées, ce qui favorise sa compréhension du monde qui l’entoure. Il faut également savoir que plusieurs études ont prouvé que les enfants auxquels une histoire est lue régulièrement réussissent mieux à l’école que ceux qui ne vivent pas une telle expérience.

Les histoires sont en outre un bon moyen pour canaliser un enfant turbulent. Pour cela, il est nécessaire de l’interroger sur ses émotions après la lecture. Enfin, la lecture aide à éloigner un enfant des écrans.

Quand utiliser les pronoms « on » et « nous » ?

Les parents ne sont pas obligés de lire l’histoire contenue dans un livre pour enfant. Rien ne vous empêche en effet de créer une histoire personnalisée. Vous pouvez notamment faire de votre enfant le personnage principal et remplacer le nom des autres personnages par celui des membres de votre famille ou de ses amis.

Dans ce cas, il vous sera toutefois utile de déterminer à quel moment il convient d’utiliser les pronoms « on » et « nous ». Pour raconter une histoire, il vaut mieux privilégier le « on », car ce pronom donne un côté plus naturel au langage. Vous pouvez néanmoins utiliser le « nous » si vous voulez mettre l’accent sur l’aspect solennel d’un passage particulier.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here