Le sommeil du bébé

Le sommeil n’est pas seulement un répit physique. Il s’agit également d’une nécessité pour le corps. Le sommeil du bébé n’est pas le même que celui d’un adulte. De plus, le temps requis pour le repos n’est pas toujours le même en grandissant. De ce fait, les nouveaux parents se doivent de bien comprendre le cycle d’assoupissement par âge de leur enfant.

De 0 à 6 mois

De 0 à 6 mois
Image par Misael Diaz de Pixabay 

Après la naissance, l’horloge biologique du bébé ne fonctionne pas. Il lui faut un certain temps d’adaptation pour reconnaitre le jour et la nuit. De manière générale, le bébé apprend à faire la distinction au cours de ses trois premiers mois. C’est le moment où il dort le plus, mais ne suit malheureusement pas les horaires de ses parents. Bien entendu, chaque bébé peut être différent.

Sommeil du jour

En journée, le bébé a le sommeil léger. Il arrive à se détendre, mais cela ne lui évite pas pour autant d’entendre les bruits. En effet, c’est le moment où le monde s’affaire autour de lui. Mais son rythme circadien n’est pas instauré. Cette phase perdure jusqu’à son troisième mois. Pendant ce temps, le sommeil de bébé se fait par petites périodes de 2 à 4 heures. Cela est dû au fait qu’il a besoin d’être nourri dans ces espaces de temps.

Toutefois, réveiller le nourrisson pour l’allaiter n’est pas forcément nécessaire. Sauf dans le cas où votre bébé présente des problèmes médicaux ou si les personnels de santé vous ont fournis des consignes spécifiques. En outre, bébé dort habituellement entre 14 à 17 heures tous les jours. Le plus long moment qu’il passe en étant éveillé dure 2 à 3 heures et se trouve en fin de journée. Il risque d’y avoir quelques pleurs avant et après la sieste. Préparez-vous à y faire face !

Sommeil de nuit

Au bout de 3 mois, le bébé aura appris à s’habituer à l’environnement qui l’entoure, y compris le temps. Il distingue dorénavant le jour de la nuit. Il dort d’ailleurs un peu plus la nuit que le jour à partir de ce moment.

La durée de son repos est désormais réduite entre 14 et 15 heures de sommeil. Pendant cette période, il dort profondément et n’entend pas ce qu’il y a autour. De plus, il commence à « faire ses nuits ». C’est-à-dire que le bébé dort jusqu’à 6 heures de suite pendant la nuit sans réveiller sa mère pour téter. Dans le cas où cette période ne se produit pas à son sixième mois, il faut prévenir son pédiatre.

De 6 mois à 1 an

De 6 mois à 1 an
Image par lisa runnels de Pixabay 

Bébé sait maintenant que la nuit est faite pour dormir. À cet âge survient ce qu’on appelle « l’ angoisse de séparation ». C’est le moment où l’enfant ne veut pas s’éloigner de ses parents et ressent le besoin d’être le plus conforté possible.

La durée d’endormissement

Jusqu’à son onzième mois, le sommeil de bébé dure approximativement 12 à 15 heures. Après quoi, cela est réduit de 11 à 14 heures sur 24. Ce temps de sommeil se divise comme suit :

  • 10 à 12 heures par nuit ;
  • Deux siestes d’environ une heure et demie, dont la première dans la matinée et la seconde dans l’après-midi.

La nuit du bébé

Beaucoup de choses arrivent à cet âge de l’enfant. Outre l’angoisse de la séparation, ses dents se mettent à pousser. Pendant cette période, il est fortement conseillé d’être là pour lui avant son sommeil et aussi de passer le voir de temps à autre.

Avec le temps, il apprendra à se rendormir tout seul, sans que vous ayez besoin de vous lever. Mais même s’il ne se réveille pas la nuit, votre présence et une petite caresse de votre part lui suffiront largement.

Se nourrir pendant la nuit

Beaucoup de bébés continuent à téter au-delà de leur sixième mois. Il n’y a aucun mal à cela. À cette période, ils se réveillent la nuit pour demander à manger. Pour cela, vous avez le choix entre le biberon et la tétée.

Certains parents font exprès de ne pas se lever pour aller voir bébé afin de  s’assurer qu’il parvient à se rendormir seul. Mais cela n’est pas vraiment conseillé, surtout si cette pratique va à l’encontre des valeurs que vous défendez.

De 1 à 3 ans : l’aider à avoir un bon sommeil

De 1 à 3 ans : l’aider à avoir un bon sommeil
Image par Daniela Dimitrova de Pixabay 

À cet âge, le sommeil de bébé est presque similaire à celui d’un adulte. Il reste tout de même de la responsabilité des parents d’aider l’enfant à avoir un bon repos ou d’améliorer sa qualité. Quels sont donc les gestes à faire et à éviter ?

Ce qu’il faut faire

Notez avant tout qu’un pyjama bébé bien adapté favorise une bonne qualité de sommeil. La matière à privilégier reste bien entendu le coton. Cela étant, veillez à ce que bébé trouve une posture confortable pour coucher.

Pour l’habituer à s’assoupir ou se rendormir seul, il faut le mettre dans son lit ou son berceau avant même qu’il se soit endormi. Lui donner un doudou lui permet aussi d’être plus rassuré. Sachez également qu’il est préférable de l’adapter au noir.

Ce qu’il vaut mieux éviter

Ce que vous devez éviter, c’est de le laisser dormir avec vous et de lui donner une tétine ou un biberon pour s’endormir. Il vaudrait également mieux le familiariser avec des bruits pendant sa sieste. Il est inutile de se précipiter dès qu’il pleure.

En général, le bébé se rendort facilement. Dans le cas contraire, vous comprendrez par vous-même qu’il est en train de vous appeler. Quant aux parents, il est important de laisser le petit sommeiller à son aise et ne pas le réveiller, ne serait-ce que pour manger.

Image de couverture par Kristina Zaturovska de Pixabay

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here