RGO interne chez bébé : ce que l’ostéopathie peut faire pour votre enfant

Santé de bébé Maladies infantiles RGO interne chez bébé : ce que l'ostéopathie peut faire pour votre...

Lorsque l’on a un bébé qui souffre de RGO, et notamment de reflux gastro-œsophagien interne, il peut arriver de se sentir désemparé et de ne pas savoir vers qui se tourner. Peu de parents pensent alors à l’ostéopathie pour apaiser leur enfant qui pleure sans raison, qui a le sommeil agité et qui rechigne à finir le lait de la tétée. Pourtant, l’ostéopathie peut vraiment faire du bien au RGO interne de votre bébé. Parents inquiets et fatigués, gardez en tête qu’un ostéopathe peut soulager les symptômes du rgo du nourrisson : on vous explique pourquoi, et comment ! 

Qu’est-ce qu’un RGO interne chez bébé ?

Qu'est-ce qu'un RGO interne chez bébé ?
Photo de Kristina Paukshtite provenant de Pexels

Il existe deux types de RGO de bébé : le RGO dit simple et le RGO compliqué, qui peut être interne. 

  • Le RGO simple de bébé renvoie à des régurgitations involontaires du nourrisson, souvent lors du rot après l’allaitement. Ces régurgitations sont externes : bébé va expulser le reflux de lait. Le reflux gastro-œsophagien simple est courant, disparaît tout seul à la faveur de l’alimentation solide et surtout de l’acquisition de la position assise et de la marche. Il est lié à une immaturité du système digestif de bébé, le cardia n’étant pas tout à fait fonctionnel – il est censé bloquer l’entrée de l’œsophage et empêcher la remontée d’une partie du contenu de l’estomac par l’œsophage. Ce type de RGO est bénin.
  • Le RGO compliqué de bébé renvoie aux formes plus complexes de reflux gastro-œsophagien, et notamment au RGO interne. Votre nourrisson souffre peut-être d’un reflux complexe s’il perd du poids ou n’en gagne plus, s’il pleure au moment du repas ou juste après, s’il dort mal, tousse, régurgite avec des traces de sang, réclame son biberon sans cesse et arrête de boire juste après. Il est important d’aller consulter un médecin ou un pédiatre si votre nourrisson présente ces symptômes : cela peut être une œsophagite (une inflammation de l’œsophage, liée à l’acidité du contenu de l’estomac qui remonte dans l’œsophage dans les régurgitations). Cela peut aussi être un reflux gastro-œsophagien interne : dans ce cas, bébé ne renvoie pas son lait de façon visible, le reflux reste bloqué dans son corps. Le RGO interne conduit donc bébé à tousser car il essaie d’expulser ces sécrétions gênantes. Un reflux gastro-œsophagien interne peut aussi conduire à des otites répétitives, des sinusites, des laryngites : ces signaux doivent vous alerter… et être traités pour ne pas mener la vie dure à bébé.

Pourquoi aller voir un ostéopathe pour bébé ?

Pourquoi aller voir un ostéopathe pour bébé ?
 Source : Dmitry Naumov / Shutterstock.com

Les ostéopathes sont encore peu connus, et à l’instar des psychologues ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale (mais certaines mutuelles peuvent participer aux frais engagés). Pourtant, aller voir un ostéopathe pour bébé est un bon réflexe, et il n’est pas à avoir uniquement en cas de RGO interne. Assurez-vous cependant d’aller chez un ostéopathe qui a l’habitude de manipuler des enfants très jeunes et qui saura être doux avec leur corps fragile, et ne vous abstenez surtout pas d’un suivi par un pédiatre si votre enfant présente des troubles. 

Un ostéopathe peut en effet être d’un très grand secours lorsque bébé n’a pas de problème médical majeur ou de malformation grave, mais qu’il pleure sans raison, a du mal à dormir, a des coliques ou semble anxieux. L’ostéopathe va manipuler doucement le corps de votre bébé : en massant certaines zones, en bougeant les articulations du nourrisson, il va corriger des malpositions légères qui gênent bébé dans les tous premiers actes de sa vie (avant tout : se nourrir et dormir). Lors d’un accouchement difficile, bébé peut par exemple avoir les vertèbres très légèrement décalées mais en souffrir énormément : un ostéopathe pourra les aider à se remettre doucement en place. De légères pressions sur l’estomac pourront dénouer les tensions et la tendance aux spasmes responsable de ce que l’on appelle des coliques de bébé. Pour le RGO, les massages de l’abdomen et les manipulations du cou et de la tête peuvent être salvatrices.

Soigner le RGO interne de bébé grâce à l’ostéopathie

Soigner le RGO interne de bébé grâce à l'ostéopathie
Source : Pixabay

Diagnostiquer le RGO de bébé peut relever d’un parcours du combattant, et en attendant, bébé pleure, dort mal (et vous empêche de dormir !) et semble souffrir – ce qui, on le sait, est toujours un crève-cœur pour les parents. Aller voir un ostéopathe est donc une bonne solution. Il est possible de soigner le RGO interne de bébé grâce à l’ostéopathie, et de soulager toute la famille, mais retenez quand même que cela dépend de chaque bébé

Pour soulager les régurgitations internes de votre nourrisson, l’ostéopathe commencera par discuter avec vous, notamment en parlant de la grossesse et de l’accouchement avec la maman, pour choisir l’approche la plus adaptée. L’ostéopathe manipulera généralement ensuite l’abdomen de bébé (pour essayer de libérer les tensions de l’estomac et de l’œsophage), la cage thoracique qui peut compresser l’estomac, et la tête de bébé (parce que le nerf vague, qui innerve l’estomac, peut avoir été comprimé lors de l’accouchement). Il arrive que bébé pleure pendant les séances, mais si l’ostéopathe se montre délicat, il n’y a pas d’inquiétudes à avoir.  

Retenez donc pour finir que pour le reflux gastro-œsophagien simple, il est possible de soigner naturellement le rgo de bébé, et d’aller voir un ostéopathe (souvent, une séance suffit) pour limiter les reflux et les tâches associées. Pour le RGO dit compliqué, et le RGO interne, les mêmes gestes des parents et/ou de l’ostéo peuvent soulager bébé, et il suffira dans l’immense majorité des cas d’un petit traitement médical délivré par un pédiatre pour dire adieu au reflux. Ce n’est que plus rarement qu’il s’agira d’une véritable malformation grave du système digestif : dans ce cas, l’ostéopathie sera impuissante, et ne faudra pas tarder pour en parler avec un pédiatre et mener des examens complémentaires.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here