Puis-je manger du jambon serano enceinte ?

Grossesse et MamanPuis-je manger du jambon serano enceinte ?

Le jambon Serrano est très apprécié pour son goût exceptionnel. Il se consomme habituellement avec du fromage, mélangé avec des pâtes ou tout simplement en salade. La consommation de cette charcuterie est-elle possible, déconseillée ou interdite ? Ci-après les valeurs nutritives du produit et ses dangers pour la santé de la femme enceinte.

Jambon Serrano enceinte, est-ce autorisé ?

La liste des charcuteries pour la femme enceinte porte souvent à confusion. Cette forme de viande offre toutefois de nombreux nutriments comme des protéines, des lipides, et des vitamines B et D. Elle contient également du fer et du zinc.

Sa richesse en vitamine B1 est le principal atout du jambon Serrano. Sa fonction principale est de lutter contre le stress. Cette charcuterie contient également une grande quantité d’acide oléique. La vitamine B2 qu’il renferme participe aussi à la régulation du mauvais cholestérol.

Manger du jambon Serrano hors d’ne période de grossesse est une excellente manière d’apporter des protéines à l’organisme. Contenant beaucoup de fer, ce produit prévient également l’ostéoporose. Il est toutefois concentré en sel et ne convient pas aux personnes souffrant d’hypertension.

Manger du jambon Serrano enceinte est nocif puisqu’il s’agit d’une charcuterie crue. C’est un milieu propice au développement de bactéries et de parasites. La viande séchée pendant au moins un an et demi est sans risque selon le Centro Tecnológico Agroalimentario ou CICAP. Cependant, cette information n’est pas toujours fournie, d’où l’intérêt de soigner son alimentation.

Source : shutterstock.com

Quels risques à consommer du jambon Serrano enceinte ?

Le jambon Serrano fait partie des aliments interdits pour la femme enceinte. Cette charcuterie espagnole ne convient pas pendant la grossesse. Le fait de manger du jambon Serrano enceinte expose la future maman à un risque de listériose et de toxoplasmose.

Le risque de toxoplasmose est écarté pour celles qui sont immunisées. Pour développer une résistance naturelle, il faut avoir déjà contracté la maladie avant d’être enceinte. La toxoplasmose s’attrape notamment par :

  • Des excréments de chats ;
  • De la viande crue ou qui manque de cuisson ;
  • Des ustensiles utilisés sur un aliment infecté :
  • De l’eau porteuse du toxoplasme.

Inoffensive en temps normal, cette maladie menace la santé du bébé. Un fœtus infecté par l’intermédiaire de sa mère peut souffrir de lésions cervicales, oculaires, et au niveau des autres organes.

Des études ont démontré que le risque de la toxoplasmose est réduit avec diverses précautions comme :

  • La découpe fine des morceaux ;
  • La salaison ;
  • Le séchage.

Les risques sont minimes si vous dégustez du jambon Serrano, mais ils existent toujours. D’un autre côté, l’immunité contre la toxoplasmose n’exclut pas le risque de listériose. Pour écarter ce problème, il faut manger de la charcuterie bien cuite.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here