Puis-je manger du jambon de parme enceinte ?

Grossesse et MamanPuis-je manger du jambon de parme enceinte ?

Certaines charcuteries sont permises pour la femme enceinte et d’autres sont à éviter. Durant la période de grossesse, il faut garder un régime alimentaire adapté. Il est donc nécessaire de connaître les restrictions sur les produits carnés. Concernant le jambon de Parme, c’est une charcuterie à éviter. On vous dit pourquoi.

Jambon de Parme enceinte, est-ce autorisé ?

Cette charcuterie fait partie des aliments interdits pour la femme enceinte. Il est déconseillé de manger du jambon de Parme à cause de son risque d’infection élevé. Ce produit originaire d’Italie est fabriqué à partir des parties lourdes du porc. Le jambon de Parme est réalisé avec la sélection des meilleures races comme les Large white ou les Duroc.

La fabrication du jambon de Parme se fait en plusieurs procédés. Tout d’abord, la viande est nettoyée. L’étape de salage de cette charcuterie est particulière puisqu’elle se fait en plusieurs fois. En effet, la viande est à nouveau salée puis mise à sécher dans le congélateur pendant sept jours. Après ce procédé, on y met du sel une dernière fois. Le jambon est par la suite placé dans une chambre froide durant une quinzaine de jours.

Ces types de charcuteries traversent ensuite une période de pause de 70 jours dans un endroit frais à température ambiante. Après cela, ils sont de nouveau nettoyés et suspendus dans une chambre ventilée pendant quatre mois. Enfin, la dernière étape consiste à affiner la préparation. Le jambon est recouvert de graisse et placé dans un endroit sec pendant une période de cinq à trente mois.

Source : shutterstock.com

Quels risques à consommer du jambon de Parme enceinte ?

Le jambon de Parme n’est pas une charcuterie pour la femme enceinte. Ce produit présente des risques de transmission de maladies parasitaires et bactériennes. Son mode de préparation augmente le risque de développement de ces agents pathogènes. Il est donc recommandé d’éviter de manger du jambon de Parme pendant la période gestationnelle.

Cette charcuterie crue peut abriter des agents de la toxoplasmose et de la listériose. Ces maladies se transmettent facilement de la mère à l’enfant par voie transplacentaire. La gravité des conséquences pour le fœtus dépend de l’étape de la grossesse. Les risques de contamination sont plutôt rares pendant les premiers mois. Toutefois, les effets sont désastreux. Cette maladie peut causer des malformations congénitales notamment au niveau cérébral et oculaire. En cas de complications, elle entraîne parfois une fausse-couche. Il est donc prudent d’éviter de manger du jambon de Parme.

A lire aussi :