Prendre des cours particuliers pour mon enfant : quand est-ce nécessaire ?

Éveil et communicationPrendre des cours particuliers pour mon enfant : quand est-ce nécessaire ?

Il existe de nombreuses raisons de prendre des cours particuliers pour son enfant : remise à niveau, consolidation de l’apprentissage, acquisition de nouvelles connaissances, etc. Cependant, les parents ne savent pas toujours à quel moment il convient de recourir à un soutien scolaire. Cet article est destiné à vous aider à déterminer quand l’intervention d’un professeur à domicile est nécessaire.

Quand faut-il prendre des cours particuliers pour votre enfant ?

Quand dois-je prendre des cours particuliers pour mon enfant ? De nombreux parents se posent cette question. Le recours à un professeur à domicile est indispensable quand votre enfant fait face à des difficultés manifestes. Concrètement, celles-ci se ressentent à travers ses notes. Le soutien scolaire est également de rigueur dès que l’enfant en fait la demande. Cette situation peut notamment survenir lorsqu’il estime ne pas être au même niveau que ses camarades de classe. Dans ce cas-ci, les cours particuliers revêtent une importance capitale, car ils permettront à votre enfant d’avancer à son rythme, loin du stress de l’école. Il pourra alors retrouver sa confiance en lui ainsi que sa motivation.

Les cours à domicile peuvent aussi s’avérer nécessaires avant des examens. Lors de la période de révision, votre enfant est susceptible de s’apercevoir qu’il ne maîtrise pas certains points. Le professeur particulier l’aidera à les comprendre, ce qui lui permettra de faire face aux épreuves en toute sérénité et optimisera ses chances de réussite.

En outre, les cours particuliers sont conseillés pendant les vacances. Il est prouvé que les enfants perdent leurs capacités académiques lorsqu’ils ne fréquentent pas l’école durant une longue période. Lors du retour en classe, ils risquent de ne pas suivre le rythme. Les séances avec un professeur particulier à intervalles réguliers durant les vacances aideront votre enfant à se remémorer les concepts de base. Il lui sera alors plus facile d’évoluer dans une nouvelle classe.

Quand faut-il prendre des cours particuliers pour votre enfant ?
Source : shutterstock.com

Quel est le tarif pour des cours particuliers ?

J’envisage de prendre des cours particuliers pour mon enfant. Il me sera donc utile de connaître les tarifs appliqués par les professeurs. Ceux-ci varient selon qu’il s’agit de cours à destination d’élèves du primaire, du secondaire ou encore de ceux qui sont inscrits dans l’enseignement supérieur. Il faut prévoir en moyenne 8 euros par heure d’aide aux devoirs pour un élève en primaire. Le tarif passe à 10 euros pour un collégien ou un lycéen. Pour sa part, un cours particulier à un élève du secondaire coûte entre 15 et 20 euros. Dans le cas des cours de préparation au bac, les prix atteignent parfois 30 euros.

S’agissant des cours particuliers après le bac, les prix varient de 20 à 50 euros par heure. À noter que les tarifs sont plus élevés pour certaines matières. Par exemple, l’heure de cours d’anglais est facturée en moyenne 25 euros. En guise de comparaison, il faut compter 30 à 35 euros pour une heure de cours particulier de maths spé. Les tarifs sont généralement plus importants pour les matières qui requièrent un professeur ayant suivi des études supérieures spécifiques et disposant d’un niveau élevé.

Il est possible de bénéficier de prix plus bas en optant pour des cours en visio. Ces derniers coûtent en effet moins cher que les cours particuliers classiques. Un autre moyen d’accéder à des tarifs préférentiels est de planifier des cours particuliers sur une longue période. Les professeurs sont en effet plus enclins à diminuer leurs prix dans ce type de situation. 

Quel est le tarif pour des cours particuliers ?
Source : shutterstock.com

Comment déduire des cours particuliers de vos impôts ?

La question de la déduction d’impôts se pose lorsque je décide de prendre des cours particuliers pour mon enfant. Tout parent qui fait appel à un enseignant pour des cours à domicile en devient l’employeur. Depuis la loi Borloo de 2005, le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile a été élargi au secteur du cours particulier.

Concrètement, ce dispositif permet de déduire de ses impôts les dépenses liées aux cours dispensés par un professeur à domicile. Pour en bénéficier, il est nécessaire d’indiquer leur montant dans sa déclaration de revenus, à la case :

  • 7DB pour les travailleurs ou les personnes au chômage ;
  • 7DF pour les autres cas ;
  • 7DQ s’il s’agit de la première année de cours ;
  • 7DG au cas où l’un des membres du foyer fiscal serait titulaire d’une carte d’invalidité.

Le montant du crédit d’impôt pour les cours particuliers s’élève à 50 % des dépenses supportées par l’employeur durant une année, dans la limite de 12 000 euros par an. Ce plafond peut néanmoins aller jusqu’à 20 000 euros par an en fonction de la composition du foyer fiscal. Même les foyers non imposables peuvent prétendre à ce dispositif.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here