Pourquoi bébé fait des micro siestes dans la journée ?

Santé de bébéLe sommeil de bébéPourquoi bébé fait des micro siestes dans la journée ?

Bébé ferme les yeux, s’endort et vous vous imaginez déjà en train de vous assoir dans le canapé, un bon café à la main. Si vous êtes ambitieuse, vous avez même songé à piquer du nez vous aussi (au diable le ménage !). Hélas ! Votre bébé se réveille avant même que votre café n’ai pu couler. Une micro sieste, c’est le fléau des parents. Dormir ou ne pas dormir, il faut choisir ! Pourquoi les bébés font-ils des micro siestes ?

Comprendre le fonctionnement du sommeil de bébé

La micro sieste est un phénomène naturel, car c’est physiologique. Un bébé a des cycles de sommeil plus courts qu’un adulte. En effet, un cycle complet dure entre 30 et 45 minutes, soit deux fois moins que chez un adulte. En grandissant, les cycles de sommeil deviennent de plus en plus long, jusqu’à durer 1 h 30. L’organisation du sommeil varie en fonction de l’âge. Un nouveau-né dort en moyenne 16 h par jour. Parfois, les bébés peuvent même confondre le jour et la nuit. Il faut donc prendre son mal en patience.

Jusqu’à 3 mois, les bébés ont besoin de 8 à 9 cycles de sommeil chaque jour. Ce n’est donc pas inquiétant si vous avez l’impression que votre nourrisson ne fait que manger et dormir, car c’est bel et bien le cas. Profitez de ces moments de peau à peau avec votre bébé, ils passeront bien trop vite.

Dès 3 mois, votre bébé commence à comprendre le cycle jour/nuit. Ainsi, il va dormir plus longtemps la nuit et ses plages de sommeil seront plus courtes la journée. C’est alors qu’on constate que bébé semble faire des micro siestes pendant la journée. En effet, il ne fait pas de sieste de plus d’une heure à cause de la durée de son cycle qui est inférieure à celle des adultes.

LE PETIT TRAIN DU SOMMEIL

Le cycle du sommeil est souvent illustré par un train avec plusieurs wagons. Chez les adultes, on décrit un train comportant 5 wagons (2 pour le sommeil lent léger, pour le sommeil lent profond et un pour le sommeil paradoxal). Chez les bébés, le cycle de sommeil comprend uniquement deux phases, c’est-à-dire deux wagons : un wagon de sommeil agité et un wagon de sommeil calme.

À partir de deux mois et jusqu’à six ou neuf mois, le train du sommeil est quelque peu modifié. Après l’endormissement, vient la phase de sommeil paradoxal, puis celle du sommeil lent et enfin, elle vient à la phase du sommeil lent profond. Ensuite, soit le bébé prend un nouveau train, soit il se réveille.

“Les 30 minutes maudites” chez les nouveau-nés

Vous avez probablement entendu parler des 30 minutes maudites chez les nouveau-nés. Pour faire court, il s’agit de ces siestes très courtes qui ne permettent pas aux parents d’avoir une journée complète. Les nouveau-nés ont tendance à faire de très courtes siestes d’environ 30 minutes, puis ils se réveillent, se rendorment et ainsi de suite. Pour les parents, c’est un peu déconcertant étant donné qu’on ne sait pas toujours quand il faut donner à manger, mais sachez qu’un tel rythme de sommeil est normal. Rassurez-vous, les courtes siestes successives sont courantes chez les bébés de moins de 3 mois, notamment chez les bébés nés prématurément.

Les 30 minutes maudites peuvent également faire leur grand retour lors de la régression du sommeil. Il s’agit d’une phase qui survient chez les enfants une fois qu’ils font leur nuit. La régression du sommeil dure quelques semaines. Elle se manifeste de différentes manières : refus de faire la sieste, difficultés à l’endormissement autonome, réveil nocturne, sommeil fragmenté, courte sieste… Ce phénomène est normal lorsqu’il cesse spontanément. Au-delà de quelques semaines, il est préférable de consulter un pédiatre pour voir si votre enfant souffre de troubles du sommeil.

Qualité vs quantité du sommeil chez les nourrissons

Tout comme chez les adultes, il convient de différencier un sommeil de qualité d’un sommeil non réparateur. En effet, un bébé qui dort beaucoup ou qui fait de nombreuses petites siestes peut en réalité être un bébé qui a un sommeil de faible qualité. Parfois, on constate que certains bébés dorment peu, mais qu’ils sont en forme. Les parents ne comprennent pas pourquoi l’un de leurs enfants dort beaucoup, mais semble plus fatigué, alors que leur autre enfant dort beaucoup moins, mais est plus actif. Pour expliquer cela, c’est la qualité du sommeil qui est en cause.

Source : Shutterstock – Par paulaphoto

Comme on a pu le voir, chez les bébés de moins de 2 mois, le cycle de sommeil dure 50 minutes. Après l’endormissement, il y a une phase de sommeil agité et une phase de sommeil calme. C’est la phase de sommeil calme qui est réparatrice. C’est à ce moment-là que l’hormone de croissance est produite. À partir de deux mois, cette phase de sommeil calme se transforme en phase de sommeil lent et profond. Pour savoir si votre enfant a un sommeil de qualité, il convient de l’observer durant sa sieste au moins pendant un train de sommeil complet, c’est-à-dire environ 50 minutes. Si l’enfant présente des mouvements durant la majeure partie de sa sieste, cela signifie que sa phase de sommeil calme n’est pas suffisante.

Comment allonger les siestes

Il n’est pas évident d’allonger la durée de la sieste. Sachez toutefois qu’avec le temps, votre enfant aura un cycle de sommeil qui se rapproche de celui des adultes. À partir de deux mois, son train dure 60 minutes. En ce qui concerne la sieste, l’enfant dort en pleine journée et il ne fait pas totalement noir. Ainsi, une fois que son train est terminé, un micro éveil a lieu (durant la nuit, on ne s’en rend pas compte puisqu’en tant que parent, nous dormons). À ce moment-là, soit il se rendort et recommence un nouveau train de sommeil, soit il se réveille complètement et la sieste est terminée. 

Pour prolonger la sieste, il est donc recommandé de laisser l’enfant dans son lit s’il ne réclame pas votre présence, même si vous voyez qu’il est éveillé. Il est possible qu’il se rendorme. Vous pouvez également tenter la méthode du chrono-dodo pour apprendre à bébé à trouver le sommeil sans votre présence. En revanche, si vous constatez qu’il est complètement réveillé, vous pouvez le laisser tranquillement dans son lit ou bien le prendre dans vos bras pour continuer la journée. Un micro éveil peut-être confondu avec un réveil et parfois, les parents ne font pas la différence et sortent l’enfant du lit. Enfin, faites en sorte que l’environnement dans lequel votre enfant fait la sieste est propice à un sommeil de qualité.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here