Les pleurs de bébé

Le pleur est le seul moyen d’expression d’un bébé, surtout pendant ses premiers mois. Cela arrive rarement qu’il crie sans motif, mais ce cas n’est pas inexistant non plus. Il sanglote quand il a faim, ne se sent pas bien ou même lorsqu’il a juste besoin de votre attention. Les parents ont l’obligation de comprendre les différentes raisons des pleurs de bébé pour réagir correctement.

Essayer de comprendre pourquoi bébé pleure

Essayer de comprendre pourquoi bébé pleure
Image par Ben Kerckx de Pixabay 

Le moment où le bébé crie le plus se situe pendant ses 3 premiers mois. Avec le nouveau rythme de vie et surtout le manque de sommeil après la naissance du bébé, les parents perdent facilement patience. Pour certains, cela représente même une grande source de frustration.

Par conséquent, la première pensée qu’ont les parents quand ils entendent leur enfant gémir, c’est de trouver un moyen de l’arrêter. Cependant, la chose essentielle à faire c’est plutôt de découvrir la raison des pleurs de bébé.

A-t-il faim ?

La principale raison pour laquelle un bébé se plaint, c’est parce qu’il a faim. La contenance de l’estomac d’un nouveau-né est assez réduite. Ce qui explique ses demandes constantes de manger. D’autant plus que pendant les premiers jours du bébé, il est conseillé de l’allaiter régulièrement. Cela assure la montée du lait maternel.

Quand un bébé a faim, ses pleurs commencent calmement. S’il n’est pas allaité, il criera et ses grincements deviendront plus rythmés. Cependant, si vous venez de lui donner à manger, il serait judicieux d’essayer de savoir s’il a mal quelque part. Surtout si vous avez choisi le biberon plutôt que l’allaitement maternel.

Est-il propre ?

Quand vous aurez vérifié que le bébé a bien mangé, qu’il n’a ni blessure ni température, vérifiez ses couches. Les pleurs bébé persistent alors que vous êtes sûr d’avoir fait les choses comme il le faut ? Il y a de fortes chances que ce soit sa couche qui l’indispose. Beaucoup de nouveau-nés se plaignent lorsque celle-ci est sale.

Cela peut être tout simplement dû au fait que bébé n’aime pas la sensation. Cependant, il est également possible que la raison de ses pleurs soit une irritation de sa peau. Vous êtes donc invité à inspecter sa couche régulièrement même s’il ne se sent pas particulièrement dérangé par celle-ci. Cela étant, le petit pourrait arrêter de pleurer bien rapidement.

Les pleurs du soir

Durant ses premiers mois, bébé traverse une période qu’on appelle communément « pleurs du soir ». Cela se passe en fin de journée, entre 18 heures et minuit. Il s’agit du moment où les pleurs bébé sont des plus intenses. Cette expérience pourrait ainsi être très angoissante pour les parents, surtout pour les jeunes mères. C’est pour cela qu’il est parfois recommandé de passer le relais au père ou à une autre personne comme un baby-sitter.

Plusieurs causes justifient les pleurs du soir bébé. Cela peut être la fatigue accumulée pendant toute la journée ou la peur du noir. Dans différents cas, le nourrisson est également susceptible d’absorber toutes les énergies négatives autour de lui : la tension, le stress et l’épuisement des parents. Il les ressent tous. Mais son système nerveux n’est pas encore capable de l’endurer et son seul moyen de l’exprimer est de crier.

Comment calmer les pleurs de bébé ?

Comment calmer les pleurs de bébé ?
Photo de @itsjuliwilliams via twenty20.com

Il arrive de temps en temps que les pleurs bébé ne s’atténuent pas, même s’il a déjà mangé et qu’il est tout à fait propre. À ce moment-là, il recherche votre présence, que vous soyez là pour le consoler. Ainsi, vous pouvez le prendre dans votre bras et lui chanter une berceuse ou lui parler.

Vous pouvez également le placer sur vous tout en le caressant ou en le massant doucement. La tétée peut aussi lui être consolante. Vous pouvez également le promener : en voiture, en poussette ou dans vos bras. Il est conseillé de faire tout cela dans un endroit avec le minimum de source de lumière.

Laisser bébé pleurer, ce qu’il faut en penser

Laisser bébé pleurer, ce qu’il faut en penser
Photo de @irinazharkova via twenty20.com

Aussi stressant que cela puisse être, les bébés ont besoin de pleurer. Toutefois, ils ne doivent pas être laissés trop longtemps non plus. Comment devez-vous y prendre alors ?

S’assurer que ses besoins sont comblés

La vie du bébé ne se résume pas à dormir et manger. Il requiert aussi beaucoup d’attention. Laisser bébé pleurer seul et espérer qu’il s’arrête de lui-même fonctionne rarement.

Plus vite vous le consolerez lorsqu’il vous appellera, plus vite il se calmera. En effet, à force de répondre à son besoin rapidement, bébé comprendra progressivement qu’il n’a pas besoin de crier pour avoir votre attention. Avec le temps, il vous donnera d’autres signaux que des cris stridents.

Bien sûr, on vous aura certainement donné de bons conseils… tous différents les uns des autres. Faites-vous confiance. Faites confiance à bébé. Les premiers mois sont compliqués; c’est normal. Une fois que vous aurez trouvé votre rythme (et qu’il dormira la nuit), tout sera plus facile.

Le laisser pleurer un peu, après bien sûr s’être assuré qu’il ne souffre pas (par exemple, les enfants atteints du RGO du bébé pleurent de douleur souvent, malheureusement) ne signifie pas que vous ne l’aimez pas.

Accueillir les pleurs du nourrisson avec bienveillance

Si votre bébé ne se calme pas rapidement, ce n’est pas votre faute. Soyez compréhensif envers lui, mais aussi envers vous-même. Il arrive que vous ayez besoin d’un peu de recul pour vous détendre à votre tour.

Ce n’est pas grave de laisser le petit dans son berceau en sécurité pendant que vous prenez le temps de souffler. Dirigez-vous vers une autre pièce où vous ne pouvez pas l’entendre et retrouvez votre sérénité.

Vous pouvez même faire appel à une personne tierce si vous pensez qu’il vous faut plus de temps. Tout ce que vous ne devez jamais faire, c’est de secouer le bébé. Cela pourrait lui causer des lésions internes qui peuvent lui être fatales si c’est grave.

Image de couverture par joffi de Pixabay

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here