Peut-on manger du pastrami enceinte ?

Grossesse et MamanPeut-on manger du pastrami enceinte ?

Une alimentation saine et équilibrée est nécessaire tout au long de la grossesse. Un apport suffisant de nutriments garantit le développement optimal des cellules du fœtus. Il existe toutefois des aliments à proscrire dans le régime de la future maman. Il s’agit notamment de la viande crue et des charcuteries qui sont préparées sans cuisson. Quels sont les risques liés à la consommation de pastrami pendant la grossesse ?

Pastrami enceinte, est-ce autorisé ?

La charcuterie pour la femme enceinte peut être bénéfique. Pour avoir une bonne alimentation pendant la grossesse, il faut d’ailleurs consommer des aliments riches et variés. La viande de bœuf préparée en pastrami est une source de :

  • Protéines, à raison de 17,78 grammes ;
  • Lipides, environ 5,84 grammes ;
  • Glucides, 0,36 gramme ;
  • Calories, 147 kcal.

Ce type de charcuterie est toutefois préparé sans cuisson, mais avec seulement de la saumure et de la fumée. Une température de plus de 70 °C pendant une demi-heure est toutefois nécessaire pour éliminer les bactéries présentes dans la viande. Manger du pastrami est donc inadapté à la consommation par une femme enceinte.

Pendant la grossesse, le pastrami expose la future mère à des risques de :

  • Toxoplasmose ;
  • Listériose ;
  • Salmonellose.

Les problèmes peuvent être plus ou moins graves suivant l’avancée de la grossesse et le niveau d’immunité des patientes. Un test effectué dès le début de la gestation permet de déterminer cette protection naturelle. Le réel risque de manger du pastrami est la contamination de l’enfant à travers l’alimentation de sa mère. Le plus sûr est d’éviter les charcuteries pendant toute la grossesse.

Source : shutterstock.com

Quels risques à consommer du pastrami enceinte ?

Le pastrami fait partie des aliments interdits pour la femme enceinte. Sa consommation expose la mère et l’enfant à la toxoplasmose. Une personne ayant déjà été infectée auparavant est normalement protégée. Le risque est présent pour celles qui n’ont pas encore été contaminées au cours de leur vie.

D’un autre côté, une femme enceinte contaminée par la toxoplasmose peut transmettre l’infection à son fœtus. La gravité des lésions est plus ou moins importante suivant le stade de la grossesse. Il faut aussi faire plus attention et ne pas manger du pastrami. À cette étape du développement du bébé, la maladie peut entraîner :

  • Une malformation cervicale ou oculaire ;
  • Une fausse-couche, plus rare.

La listériose est très rare, mais les chances de l’attraper sont multipliées de 20 fois durant la grossesse. Cette pathologie touche environ cinq à six Français sur un million, dont 27 % sont des femmes enceintes.

La listériose est une autre maladie bactériologique sans réelles conséquences pour la future maman. Les symptômes s’apparentent à une petite grippe accompagnée de nausées. La maladie peut toutefois être dommageable pour le fœtus. Certains risques sont probables comme :

  • L’accouchement avant terme ;
  • L’infection cérébrale ou sanguine ;
  • La fausse-couche, également rare.

A lire aussi :