Peut-on manger de la rosette enceinte ?

Grossesse et MamanPeut-on manger de la rosette enceinte ?

Les besoins énergétiques et nutritifs d’une femme varient pendant la grossesse. Elle doit aussi faire encore plus attention à sa santé qui peut affecter celle du bébé. Il est alors logique de se demander quels sont les aliments autorisés ou interdits pendant la grossesse. Voici les informations à connaître pour une femme qui souhaite manger de la rosette pendant la grossesse.

De la rosette enceinte, est-ce autorisé ?

La consommation de charcuterie pour la femme enceinte doit être bien surveillée. Soigner l’alimentation est indispensable afin de garantir le bon développement du fœtus. Il s’agit de s’assurer d’un apport suffisant en énergie et en nutriments essentiels. Une femme qui se nourrit bien pendant la grossesse est la garantie d’une période dans les meilleures conditions :

  • Une prise de poids appropriée ;
  • Moins de risques de développer le diabète gestationnel ;
  • Un bébé en pleine forme.

Pour parvenir à ce résultat, une femme enceinte doit manger des aliments variés : fruits, légumes, produits laitiers, viande, etc. Le calcium, le fer et la vitamine B12 font partie des nutriments qui devront être présents dans les nourritures choisies.

La rosette possède de nombreuses vertus attendues d’une alimentation saine. Une portion de 100 grammes contient d’ailleurs :

  • 402 kilocalories ;
  • 32,7 grammes de lipides ;
  • 24,9 grammes de protéines ;
  • 2 grammes de glucides ;
  • Des vitamines B, C, D et E ;
  • Un bon nombre de minéraux comme le calcium, le magnésium, le phosphore, le potassium et le zinc.

Il s’agit toutefois d’une charcuterie crue et expose la future mère à des maladies parasitaires. Une femme enceinte ne peut donc pas manger de la rosette.

Quels risques à consommer de la rosette enceinte ?

Source : shutterstock.com

La viande et la charcuterie crues figurent sur la liste des aliments interdits pour la femme enceinte. Leur consommation présente un risque de développer une maladie parasitaire ou bactérienne.

Le micro-organisme responsable de la toxoplasmose se trouve dans la viande crue, le sol et les légumes mal lavés. La rosette fait partie des aliments à éviter lorsque la mère n’est pas immunisée contre cette pathologie.

Un résultat négatif au test d’immunité en début de gestation donne lieu à des prises de sang mensuelles. Et ce, afin d’éviter l’apparition de la maladie pendant la grossesse. Il faudra aussi prendre d’autres précautions comme contrôler sa consommation de viande et bien laver les crudités.

La listériose est beaucoup moins fréquente, mais constitue également un danger. D’ailleurs, celles qui sont immunisées contre la toxoplasmose peuvent encore être victimes de listériose. Le ministère de la Santé français suggère la non-consommation de charcuteries enceinte en guise de prévention.

Manger de la rosette équivaut aussi à consommer une grande quantité de sel. Une portion de 100 grammes contient presque deux fois plus que l’apport journalier recommandé. Par ailleurs, l’excès de sel pendant la grossesse peut être à l’origine de problèmes d’hypertension artérielle entre autres.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here