Peut-on manger de la copa enceinte ?

Grossesse et MamanPeut-on manger de la copa enceinte ?

Durant la grossesse, les fluctuations hormonales modifient l’appétit. Les changements physiologiques qui se produisent pendant cette période transforment le corps. Pour satisfaire leurs besoins et fringales, les femmes enceintes grignotent de temps en temps. Les charcuteries sont d’excellents encas pour les futures mamans. Cependant, certaines ne sont pas autorisées.

Coppa enceinte, est-ce autorisé ?

La coppa est l’un des aliments interdits pour la femme enceinte. Cette charcuterie typique du nord de l’Italie est fabriquée avec de la viande de porc, issue du muscle de son cou. Pour préparer la coppa, la chair est tout d’abord désossée puis salée et assaisonnée. La viande est ensuite mise à sécher pendant 6 mois.

La coppa se consomme crue et en lamelle. Cette charcuterie corse se marie parfaitement avec différents plats. Elle associe merveilleusement le vin et le fromage. Elle compose les salades, les pizzas, les omelettes, les rôtis de porc et les tagliatelles. Ce produit se déguste également avec des recettes à base de riz et de pâtes.

En raison de sa fabrication, il n’est pas recommandé de manger de la coppa pendant la grossesse. En effet, cette charcuterie crue présente un risque élevé de contamination. Les bactéries et les parasites présents dans la viande se dupliquent à une vitesse fulgurante. Leur développement et leur propagation se produisent très rapidement. En dessous de 37 °C, leur nombre atteint le double en une vingtaine de minutes. Les germes sont sensibles à la température.

Source : shutterstock.com

Quels risques à consommer de la coppa enceinte ?

Il est prudent de bien choisir la charcuterie pour la femme enceinte. Pour éviter la prolifération des micro-organismes, il faut éviter de manger de la coppa. Présente dans la viande, une bactérie est responsable de l’altération et la libération de plusieurs substances nocives. Les Pseudomonas sont celles qui produisent l’ammoniaque et les dérivés soufrés.

À part ces bactéries, les produits carnés comme la coppa peuvent aussi abriter d’autres parasites. En effet, manger de la coppa comporte des risques de transmission de la listériose. 

Lorsqu’elle atteint les personnes fragiles, la listériose est dite invasive. Puisque l’immunité baisse durant la grossesse, les femmes enceintes sont plus exposées à ce danger. La listériose invasive se traduit par un état fébrile, des spasmes voir une méningite sévère. Dans des cas de complications, elle conduit à une infection sanguine qui peut être dangereuse pour la grossesse. Cette maladie provoque parfois une fausse-couche et une naissance prématurée, voire une mort fœtale.

A lire aussi :