Lit cododo : quels avantages pour vous et votre bébé ?

Santé de bébéLe sommeil de bébéLit cododo : quels avantages pour vous et votre bébé ?

Lorsqu’on vient d’avoir un bébé, on peut peiner à l’endormir, à le laisser seul dans sa chambre, et on se lève toutes les trois heures pour le nourrir. Avant, on conseillait aux parents de laisser le bébé pleurer. Cependant, cette technique d’apprentissage est révolue, et désormais on conseille aux jeunes parents d’appliquer la technique de cododo, au moins pendant les premières semaines.

C’est quoi un lit cododo ?

Le cododo, c’est quand on fait dormir son enfant dans le lit conjugal. C’est très pratique, car dès qu’il se réveille pour manger, on peut le nourrir sans avoir à se déplacer, et s’il est mal ou qu’il pleure, on peut avoir un regard immédiat sur lui. Néanmoins, faire dormir son enfant dans son propre berceau présente des inconvénients. On ne peut plus se déplacer comme on le souhaite, on doit être prudent et ne pas se retourner. De plus, un bébé, aussi petit soit-il, prend énormément de place.

Le lit cododo s’impose ainsi comme la solution idéale. Cela permet à un enfant de dormir dans votre chambre, tout en ayant son propre lit. Un berceau cododo se présente sous la forme d’un berceau classique, que l’on peut coller à son propre lit. La hauteur est ajustable pour que votre enfant dorme tout près de vous. Ensuite, vous retirez les barreaux de droite ou gauche, en fonction de l’orientation de votre lit, et du côté duquel vous allez mettre le bébé. Si vous le souhaitez, découvrez les lits cododo de Ma Jolie Chambre pour comprendre le fonctionnement de ces lits.

C’est quoi un lit cododo ?
Source : shutterstock.com

Quels sont ses avantages ?

Ce type de berceau a de nombreux avantages. En optant pour ce système, vous pouvez nourrir votre enfant sans que personne sorte du lit. Par exemple, vous pouvez allaiter sans avoir à vous lever. C’est d’ailleurs une des raisons première du cododo. Lorsqu’une mère allaite, elle se trouve seule à gérer l’alimentation de bébé, les premières semaines, ce qui l’a contraint à se lever, sans jamais profiter d’une nuit complète. Grâce au cododo, le bébé peut se nourrir seul, en laissant la mère dormir. Il a toujours un sein à disposition.

Le second avantage, c’est le stress en moins que le cododo procure. Tous les parents se sont déjà retrouvés stressés à l’idée de laisser un bébé de quelques jours seul dans sa chambre, sans l’avoir près de lui. Grâce à cette astuce, les nuits sont beaucoup plus paisibles, vous pouvez avoir un œil sur bébé, si jamais vous êtes inquiet.

Jusqu’à quel âge bébé peut-il dormir dans ce genre de lit ?

Un enfant ne perdra pas en autonomie parce que vous dormez avec lui. Le cododo peut se faire jusqu’à ce que vous sentiez que vous pouvez vous détacher, ou que votre enfant n’apprécie plus de partager vos nuits et vos siestes. Les lits proposés pour dormir avec son enfant sont évolutifs, et comme tous les lits à barreaux, vous pouvez y faire dormir bébé jusqu’à trois ans. La plupart des parents arrêtent toutefois le cododo quand la mère arrête d’allaiter.

Jusqu’à quel âge bébé peut-il dormir dans ce genre de lit ?
Source : shutterstock.com

Comment bien le placer ?

Pour que votre enfant passe des nuits agréables et les plus complètes possible, installez le berceau de sorte que sa tête soit à la même hauteur que votre sein. Cela lui permettra de l’atteindre facilement. La hauteur est réglable, mais il est conseillé de le mettre à la même hauteur que votre matelas, pour ne pas créer de démarcation. Ainsi, s’il se retourne trop, il atterrira sur votre lit.

Même s’il est proche de vous, il doit avoir sa propre gigoteuse et ne doit pas partager votre couette. Tant qu’un bébé ne se retourne pas tout seul, il est déconseillé de lui laisser une couverture. Elle pourrait se retrouver sur sa tête et l’empêcher de respirer. 

Si vous n’allaitez pas, vous pouvez alterner le cododo en optant pour un modèle à roulette. De cette manière, il peut dormir du côté du père et de la mère, et profiter de ces deux parents. Dans tous les cas, il est indispensable de le fixer au lit à chaque fois que vous décidez de le changer de place. Si jamais il bouge dans la nuit, votre enfant pourrait se retrouver en danger. Le berceau doit être parfaitement sécurisé, même si vous dormez juste à côté.

A lire aussi :