La femme enceinte peut-elle manger des rilettes de poulet ?

Grossesse et MamanLa femme enceinte peut-elle manger des rilettes de poulet ?

Une spécialité française, les rillettes sont initialement cuisinées à base de viande de porc. Néanmoins, elles se déclinent aujourd’hui dans diverses versions, à l’instar de celles de canard. Manger des rillettes de poulet est interdit à la femme enceinte. Les risques sur votre santé ainsi que sur celle de votre enfant sont importants.

Les rillettes de poulet enceinte, est-ce autorisé ?

Les rillettes de poulet font partie des aliments interdits pour la femme enceinte. En effet, le processus appliqué pour leur préparation ne garantit pas l’éradication de la listériose et autre maladie alimentaire.

Autrement dit, les rillettes ne bénéficient d’aucun processus garantissant une complète stérilisation. En plus, le produit peut être infecté par les bactéries, et ce à tout moment.

Les rillettes sont généralement cuites dans le corps gras de manière extrêmement lente. Cette longue coction permet d’obtenir des morceaux tendres, qui seront ensuite gardés à l’intérieur des boites de conservation.

Pour manger des rillettes de poulet en toute sécurité, la femme enceinte doit respecter quelques règles essentielles. Ainsi, avant consommation, elle doit :

  • Bien nettoyer les ingrédients ;
  • Cuire correctement le poulet ;
  • Bien laver les ustensiles de cuisine, ainsi que ses mains.
  • Source : shutterstock.com

Quels risques à consommer des rillettes de poulet enceinte ?

Les rillettes de poulet constituent une charcuterie pour la femme enceinte extrêmement savoureuse. Néanmoins, elles peuvent provoquer des infections comme la listériose. Manger des rillettes de poulet est donc interdit à la femme enceinte.

La listériose peut se montrer nocive pour le petit, mais moins pour la future mère. Chez celle-ci, elle ne causera que quelques syndromes grippaux. Pour l’enfant, cette infection peut entraîner de graves lésions.

En effet, la listériose, due à la bactérie Listeria monocytogenes, est une contamination de provenance alimentaire pouvant entrainer de lourdes conséquences pouvant aller jusqu’à la fausse couche. Elle peut également causer une maladie néonatale ou un accouchement avancé. La bactérie est notamment présente dans la viande mal cuite.

La toxoplasmose est une autre pathologie parasitaire due au Toxoplasma gondii. Chez la femme enceinte, les conséquences sont minimes. Elle cause, en revanche, un problème congénital pour le bébé. Cette maladie se contracte en ingérant des viandes peu cuites. Elle est également présente dans les excréments de chat, dans l’eau et dans  la terre.

Dès le début de votre grossesse, vous pouvez savoir si vous disposez des anticorps pouvant contrer la maladie ou non en réalisant une prise de sang. Si ce n’est pas le cas, il est important de prendre toutes les précautions nécessaires. Par exemple, éviter de manger des aliments crus, des abats ou des produits faits à base de gelée.

A lire aussi :