La femme enceinte peut-elle manger des rilettes de canard?

Grossesse et MamanLa femme enceinte peut-elle manger des rilettes de canard?

Les rillettes de canard sont l’un des mets phares de la gastronomie française. Pour obtenir cette saveur unique, elles sont généralement élaborées à partir de carcasses de cette volaille et de graisse. La femme enceinte peut manger des rillettes de canard de façon modérée. Néanmoins, elle doit se montrer vigilante, car cet aliment présente des risques d’infections sévères.

Je peux manger des rillettes de canard

Manger des rillettes de canard est autorisé chez la femme enceinte, mais avec modération. Étant une préparation grasse, cette charcuterie pour la femme enceinte est à consommer bien cuite. Et pour cause, la graisse de canard est plus ou moins saine. En effet, elle renferme une haute teneur en oméga 9.

En conséquence, les rillettes de canard sont peu caloriques. Elles offrent l’équivalent d’un plat principal, soit 430 kcal environ par 100 g. Avec cette quantité, la femme enceinte bénéficie d’un apport de lipides (40 g) et de protéines (17 g) suffisant.

D’un autre côté, la prudence est de mise lorsque la femme enceinte désire manger des rillettes de canard. Elle doit contrôler minutieusement la constitution de chaque produit. Le but est d’éviter d’être contaminé par la listériose ou la toxoplasmose.

Quels risques à consommer des rillettes de canard enceinte ?

Cependant, si les rillettes ne figurent pas parmi les aliments interdits pour la femme enceinte, elles doivent être consommées avec modération et uniquement si les rillettes sont pasteurisées. Ce produit de charcuterie peut contenir entre autres la bactérie Listeria. Celle-ci provoque la listériose, une infection alimentaire qui touche particulièrement les femmes enceintes.

Les symptômes de la listériose n’apparaissent que plusieurs semaines ultérieurement à la consommation de produits contaminés. Néanmoins, les conséquences sont bénignes pour la future maman, qui développe de simples symptômes grippaux. Elles sont plus graves chez l’enfant à naître. Ainsi, la future maman dans les pires des cas peut :

  • Faire une fausse couche ;
  • Accoucher de façon prématurée ;
  • Enfanter un bébé mort-né.

Hormis la listériose, les rillettes exposent les personnes vulnérables à la toxoplasmose. Celle-ci est habituellement bénigne pour la future mère, mais représente un réel danger pour le petit. Cette infection peut entraîner, entre autres, une sérieuse maladie fœtale.

Nos conseils de préparation et de consommation 

Source : shutterstock.com

Les rillettes de canard sont élaborées à partir des cuisses de cette volaille. Celles-ci sont assaisonnées à sec, puis rissolées à l’intérieur d’un bouillon bien aromatisé.

Après cela, elles sont émiettées, puis mixées aux épices et à l’armagnac. Les cuisses sont ensuite assemblées dans de la graisse de canard. La cuisson s’effectue à feu doux durant 3 heures. C’est le temps nécessaire pour anéantir les bactéries.

Les rillettes de canard, accompagnées de cornichons, sont à servir en collation ou en amuse-bouche. Il suffit de les tartiner au-dessus d’un pain bien croquant. D’autre part, elles se conservent au froid avec une température variant de 0 à 4°C. Cette charcuterie est à déguster dans un délai de 5 jours maximum après ouverture.

A lire aussi :