La femme enceinte peut-elle manger de l’andouillette ?

Grossesse et MamanLa femme enceinte peut-elle manger de l'andouillette ?

Pendant la grossesse, l’apparition des allergies et l’intolérance sont des indices qui signalent un danger pour le fœtus. Pour assurer le bon développement du bébé, il faut adopter une conduite irréprochable. Il existe des aliments à retirer de l’alimentation et certains à garder.

L’andouillette enceinte, est-ce autorisé ?

L’andouillette est une charcuterie pour la femme enceinte faisant l’objet de diverses controverses concernant ses effets. Elle est fabriquée à partir de l’intestin grêle ou des fraises de veau et du tube digestif du porc.

L’ingestion de viande animale, notamment la charcuterie, comporte toujours un risque de maladie durant la grossesse. Pour l’andouillette, elle peut contenir des bactéries et des parasites. Ces micro-organismes sont nocifs pour la santé du bébé et de sa mère. Pour ces raisons, les femmes enceintes ne devraient pas manger de l’andouillette. Les risques sont accrus si la viande est en partie marinée ou crue.

Si tel est le cas, sa consommation entraîne des maladies. La viande crue provoque la listériose et la toxoplasmose chez le fœtus et la mère. Ces maladies entraînent de graves infections sanguines et cérébrales pour le bébé. À ce dernier niveau, d’autres pathologies telles que la septicémie, la méningite et l’encéphalite peuvent également apparaître. Par conséquent, il est absolument interdit aux femmes enceintes de manger de l’andouillette.

Source : shutterstock.com

Quels risques à consommer de l’andouillette enceinte ?

Parmi les aliments interdits pour la femme enceinte, l’andouillette est responsable de la toxoplasmose. La pathologie est provoquée par les Toxoplasma gondii, des parasites présents dans l’eau et la terre. Ceux-ci sont transmis aux végétaux et aux animaux qui puisent leurs nourritures dans le sol.

Ces parasites se trouvent dans la viande d’animaux tels que le bœuf, le porc, le veau et le poisson. Ils sont également présents dans les fruits et légumes. Ils doivent être soigneusement lavés avant de les manger. En outre, on peut également les retrouver chez les animaux de compagnie dont les chats.

La toxoplasmose se manifeste par un gonflement des ganglions à la base du cou et de la nuque. Elle provoque également des douleurs corporelles, de la fièvre, des éruptions cutanées, des migraines accompagnées d’un malaise persistant.

Afin de dépister cette pathologie, un test de sang doit être réalisé. La sérologie de la toxoplasmose recherche la présence d’anticorps essentiels.

Aucun vaccin n’a encore été développé pour prévenir la toxoplasmose. La solution pour ne pas être infecté est d’adopter une bonne hygiène de vie et une alimentation saine. De plus, il vaut mieux éviter de manger de l’andouillette pour se protéger des contaminations.

Par ailleurs, afin de prévenir les infections, il faut renforcer les mesures d’hygiène alimentaire et bien cuire les aliments suspects.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here