La femme enceinte peut-elle manger de la chipolata ?

Grossesse et MamanLa femme enceinte peut-elle manger de la chipolata ?

La grossesse est une étape sensible et une femme enceinte doit faire davantage attention à ce qu’elle mange. Est-ce autorisé ou interdit de manger de la chipolata enceinte ? Pour consommer sans risque cette charcuterie, il convient d’évoquer ses bienfaits ainsi que ses risques.

Je peux manger de la chipolata

La consommation de charcuterie pour la femme enceinte est tout à fait possible. Issue de la viande porcine, la chipolata est un aliment apprécié. Cette saucisse cuite peut être servie avec des légumes ou d’autres viandes.

La chipolata offre des protéines et des lipides en grande quantité. Grâce à cela, elle contribue à la formation, à l’entretien et au renforcement des muscles et des os. Excellente source d’énergie, 100 grammes de cette charcuterie fournissent 280 Kcal.

Manger de la chipolata enceinte permet aussi de compléter l’apport en :

  • Phosphore ;
  • Zinc ;
  • Potassium ;
  • Vitamines.

Les micronutriments dans la chipolata sont nécessaires à :

  • La capacité motrice ;
  • La santé des os ;
  • La régularisation de la pression artérielle.

La provitamine B présente dans sa composition contribue en outre à la prévention de la fatigue.

Source : shutterstock.com

Quels risques à consommer de la chipolata enceinte ?

La chipolata fait partie des aliments interdits pour la femme enceinte uniquement lorsqu’elle n’est pas assez cuite. Le problème de cuisson expose la future maman à :

  • La toxoplasmose ;
  • La listériose ;
  • La salmonellose ;
  • D’autres formes d’intoxication alimentaire.

La toxoplasmose est la principale infection aux femmes non immunisées. Maladie bénigne pour la mère, elle impacte sur le fœtus. On recense 700 cas de toxoplasmose congénitale par année dans l’Hexagone. Il est également constaté que le risque d’infection du bébé augmente avec le stade de la grossesse. Il est de :

  • 10 % au premier trimestre ;
  • 30 % au deuxième ;
  • 60 % au troisième trimestre.

La toxoplasmose est également plus dangereuse aux premiers stades et peut provoquer de sérieuses lésions, voire une fausse couche.

L’immunité contre la toxoplasmose n’écarte pas non plus les autres pathologies. La listéria peut se développer dans les charcuteries crues et cuites. Leur consommation en l’état est d’ailleurs déconseillée. D’un autre côté, on recense de nombreux cas de cancers liés à l’abus de viande rouge et de charcuteries. 

Nos conseils de préparation et de consommation

Pour manger de la chipolata enceinte sans danger, il faudrait s’assurer de leur cuisson optimale. Les consommer encore chaudes permet aussi d’éviter les risques d’intoxication. Une cuisson d’une demi-heure à 70°C est d’ailleurs nécessaire pour éliminer les bactéries de la viande.

Pour la chipolata, une cuisson de 18 minutes au four à 180°C suffit. Elle peut aussi être préparée à la poêle ou en grillade. Le temps de cuisson peut toutefois être réduit si la charcuterie est préalablement tranchée. Il faut cependant s’assurer d’un résultat uniforme dans l’intégralité de la saucisse. Pour la vérification, on doit couper la chipolata au centre et observer sa texture ainsi que sa couleur. Une viande rosée se rapproche davantage des produits crus. Avec une bonne cuisson, elle a une chair ferme et est dépourvue de coulis. 

A lire aussi :