Embaucher un jeune au pair : ce qu’il faut savoir

Petite enfanceEmbaucher un jeune au pair : ce qu'il faut savoir

Embaucher un jeune au pair peut vous intéresser si vous recherchez un mode de garde pour vos enfants. Cette solution vous conviendra notamment si vous aspirez à plus de flexibilité et appréciez les échanges culturels. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’accueil d’un jeune au pair.

Que signifie « accueillir un jeune au pair » ?

Plutôt que de trouver une nounou, vous pouvez accueillir un jeune au pair chez vous. Il s’agit d’une fille ou d’un garçon de nationalité étrangère, de 18 à 30 ans, célibataire et sans enfants, qui vient vivre chez vous durant une période définie dans le but d’améliorer son niveau de français. Le jeune au pair a pour principale tâche de s’occuper des enfants de sa famille d’accueil. Il joue avec eux, les aide à faire leurs devoirs, les conduit à l’école, les accompagne à leurs activités extrascolaires, s’occupe de leur lessive, prépare leur repas, etc. Il se peut aussi que le jeune au pair soit amené à les garder le soir une à deux fois par semaine. Par ailleurs, il peut aider aux petites tâches ménagères.

En retour, le jeune au pair est nourri et logé gratuitement dans une chambre individuelle tout au long de son séjour. Il reçoit également de l’argent de poche. En outre, un moyen de déplacement comme une voiture est mis à sa disposition. Le jeune au pair doit être considéré comme un membre à part entière de la famille. En aucun cas il ne devra être employé exclusivement comme une nounou ou une femme de ménage.

La relation entre un jeune au pair et sa famille d’accueil est formalisée par un contrat spécifique d’une durée de 3 mois à 1 an. Son temps de travail varie en fonction des besoins des parents. Néanmoins, il ne peut pas excéder :

  • 25 heures par semaine, babysitting compris, si la jeune fille ou le garçon au pair est originaire d’un pays non membre de l’Union européenne (UE) ;
  • 30 heures par semaine, babysitting compris, si la jeune fille ou le garçon au pair provient d’un pays de l’UE.

La famille d’accueil doit mettre en place un planning hebdomadaire qui prévoit des cours de langue et du temps libre pour le jeune au pair.

Où trouver une jeune fille au pair ?

Pour trouver une jeune fille au pair, vous pouvez notamment recourir au bouche-à-oreille ou consulter des petites annonces. Ces méthodes ne sont toutefois pas toujours concluantes. Les agences spécialisées dans le placement de jeunes au pair s’avèrent plus efficaces.

Source : Shutterstock – Par BAZA Production

Sachez qu’il faut généralement avoir au moins un enfant de moins de 18 ans pour embaucher une jeune fille au pair. Cela dit, il ne s’agit pas forcément de la meilleure solution si vous souhaitez faire garder votre bébé parce que vous exercez une activité professionnelle à plein temps. En effet, le temps de travail de la jeune fille au pair limité à 5 heures par jour sera certainement insuffisant. Si vous avez besoin d’une aide ponctuelle en revanche, il vous incombe de déterminer l’âge pour faire garder bébé par une jeune fille au pair.

Combien coûte une jeune fille au pair ?

Le coût d’une jeune fille au pair comprend notamment l’argent de poche qui lui est versé par sa famille d’accueil dont le montant varie de 267,75 à 321,30 euros par mois. Il inclut aussi des cotisations patronales auprès de l’URSSAF qui se chiffrent à près de 215 euros par mois. Celles-ci ne sont cependant pas dues si le contrat de l’au pair est inférieur à 3 mois. Si elle le souhaite, la famille d’accueil peut aussi participer aux frais induits par les cours de langue que la jeune fille au pair doit suivre.

En cas de recours à une agence spécialisée, il faut également prévoir des frais de dossier pouvant atteindre 1 000 euros et des frais de placement de près de 2 000 euros. Parfois, il existe aussi des dépenses annexes couvrant le prix du visa et une partie des frais de voyage de la jeune fille au pair.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here