Durée du RGO chez bébé

Santé de bébéMaladies infantilesDurée du RGO chez bébé

Le reflux gastro-œsophagien, plus connu sous le nom de RGO, est une maladie majoritairement bénigne qui touche fréquemment bébé. Les symptômes sont simples : si vous avez un jeune enfant avec un reflux gastro-œsophagien, vous savez que le RGO est une régurgitation involontaire, sans contraction abdominale, qui apparaît souvent quand bébé a fini de boire son lait. Les parents ne comptent plus les pulls, robes et autres tee-shirt tâchés par ces régurgitations intempestives. Même si on aime bébé plus que tout au monde, il est légitime de se demander à quel moment on pourra enfin remettre sa veste préférée sans risquer une coulée blanchâtre en guise de customisation. Voilà donc ce que vous devez savoir sur la durée du RGO chez bébé.  

Quand le RGO se déclare-t-il ?

Quand le RGO se déclare-t-il ?
Photo de Spencer Selover provenant de Pexels

Gardez en mémoire que chaque bébé est unique, chaque enfant est différent : vous savez que la parole n’est pas acquise au même âge selon les nourrissons, de même que la marche ou la propreté nocturne et diurne. C’est pareil pour le RGO de bébé : les bébés n’ont pas toujours leur reflux gastro-œsophagien exactement au même moment. Voici cependant quelques chiffres pour vous aider à vous y repérer : 

  • Environ 2 bébés sur 3 a un RGO – le plus souvent, il s’agit d’un reflux gastro-œsophagien simple et sans complications, qui va nécessiter des petites modifications du comportement des parents pour le faire passer (comme des tétées plus espacées avec moins de lait donné à chaque repas ou une attention accrue pour ne pas mettre bébé en position allongée juste après le repas, afin de préserver l’estomac de votre nourrisson).
  • Le RGO apparaît dans les premiers mois de la vie, souvent vers l’âge de 3 mois – c’est à cet âge que bébé va commencer à avoir des régurgitations, c’est-à-dire qu’une partie du contenu de son estomac va remonter par son œsophage. Il y a deux causes à cela : d’abord l’alimentation liquide qui remplit énormément et distend l’estomac du nourrisson (la quantité de lait consommée, comparée au volume de l’estomac de bébé, reviendrait à 5 à 8 litres de liquide dans le ventre d’un adulte, auquel on conseille généralement de boire 1,5 litre d’eau par jour…). Ensuite, le cardia (qui a pour rôle de fermer l’entrée de l’œsophage et d’éviter les remontées acides) n’est pas mature et laisse remonter une partie du contenu de l’estomac par l’œsophage.

Gardez en tête que le RGO peut apparaître plus tôt ou plus tard chez votre bébé. En réalité, le plus important, c’est de diagnostiquer le rgo de votre bébé avec un pédiatre s’il a des symptômes comme des troubles du sommeil, des pleurs pendant l’allaitement, une cassure de la courbe de poids ou des traces de sang dans les régurgitations : cela peut être un RGO complexe de type œsophagite. Il faut aussi savoir quand le reflux gastro-œsophagien est censé disparaître.


Quand passe le reflux chez bébé ?

Quand passe le reflux chez bébé ?
Photo de Shanice McKenzie provenant de Pexels

Le RGO de bébé, dans sa forme simple, est supposé disparaître tout seul, à la faveur de l’acquisition de la position assise, de la marche ou de la diversification alimentaire. En effet, les aliments solides exercent moins de pression sur le petit estomac de bébé. Les positions assises et surtout debout, quant à elles, permettent à bébé de passer moins de temps allongé – position qui favorise le reflux gastro-œsophagien.

En théorie, le reflux disparaît donc avant la première année de l’enfant, à un âge situé généralement entre 6 mois et un an. Là encore, tout dépend de votre bébé et de sa rapidité à acquérir la verticalisation. Si votre enfant continue de régurgiter, ou qu’il se met à vomir (avec des contractions abdominales, cette fois), ces symptômes doivent vous emmener illico presto chez un pédiatre pour déterminer les causes de ce reflux durable et pathologique. En effet, une fragilité gastrique durable avec une acidité trop importante de l’estomac présente un risque pour la santé de votre enfant, cela nécessite donc un diagnostic et un traitement médical. 

Retenez donc qu’il y autant de bébés que de durées du reflux gastro-œsophagien : c’est surtout une forme pathologique qui doit inquiéter, et qui nécessitera des mesures spécifiques. Sinon, laissez le temps à votre enfant : à la faveur de la croissance, les symptômes disparaissent tout seuls. À l’âge d’un an, les régurgitations ne sont qu’un lointain souvenir dans 90% des cas !

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here