Comment soigner naturellement le RGO de bébé ?

Santé de bébéMaladies infantilesComment soigner naturellement le RGO de bébé ?

Lorsque bébé a un RGO, les parents ont tendance à s’inquiéter. C’est normal : le reflux gastro-œsophagien, certes très fréquent chez les nourrissons et le plus souvent bénin, reste une maladie qui peut conduire à des complications. Beaucoup de bébés ont des régurgitations durant la première année de leur vie, et certains ont une œsophagite, cette inflammation douloureuse de l’œsophage liée aux reflux acides, ou des affections de type ORL comme des otites répétées à cause des reflux internes. Parents inquiets, rassurez-vous : les symptômes du RGO complexe, comme l’acidité de l’estomac, sont en général facilement traités par les pédiatres dès que le diagnostic a été posé. Le RGO simple, quant à lui, peut facilement être soigné naturellement. Il vaut mieux ne pas donner un traitement médical à bébé, si tôt dans sa vie, non ? On vous donne ici tous nos conseils pour soigner naturellement le RGO de bébé

Soulager son reflux grâce à l’allaitement

Soulager son reflux grâce à l'allaitement
Photo de Dominika Roseclay provenant de Pexels

Avant toute chose, permettez-nous encore d’insister sur l’importante distinction entre RGO simple et reflux gastro-œsophagien complexe. Il y a différents types de RGO de bébé, et s’il ne faut pas s’affoler des régurgitations, il faut aussi prendre au sérieux les symptômes révélant des douleurs du nourrisson. Les pleurs au moment du repas ou pendant la tétée, les vomissements, les régurgitations avec traces de sang, les troubles du sommeil, les tétées que bébé écourte mais qu’il réclame peu de temps après, la perte de poids ou encore la toux sont des symptômes d’une forme plus compliquée de RGO, qui nécessite l’avis éclairé et le diagnostic d’un pédiatre, ainsi qu’un traitement médical. Ici, nous vous donnons nos conseils pour un RGO simple, c’est-à-dire le reflux gastro-œsophagien qui conduit seulement bébé à avoir des régurgitations, plus ou moins fréquentes, souvent à l’issue de son repas. En général, ce reflux ne gêne même pas bébé, mais plutôt les parents … qui doivent multiplier les lessives. 

Ceci étant dit, le reflux de bébé peut être soulagé par l’allaitement. En effet, allaiter un bébé RGO, ou lui donner des biberons de lait maternel, est l’un des premiers conseils qu’un pédiatre vous donnera si vous consulter pour les régurgitations de votre nourrisson. Le lait maternel est plus digeste pour l’estomac de bébé : comme il est digéré plus vite que le lait artificiel, il y a moins de risque de reflux gastro-œsophagien. Pendant l’allaitement, pensez à faire des pauses pour que bébé ne remplisse pas son estomac trop vite : s’il y a reflux, c’est parce que son petit estomac se distend vite, d’autant que la quantité de lait absorbée est très importante par rapport au volume de cet organe. Essayez aussi de donner un seul sein lors de l’allaitement, en augmentant le nombre de tétées par jour : vous éviterez que votre petit glouton ne régurgite une nouvelle fois sur votre chemisier. Enfin, n’oubliez pas le rot de bébé, pendant les pauses ou à la fin de l’allaitement. 

Positions idéales pour faire dormir un bébé RGO

Positions idéales pour faire dormir un bébé RGO
Photo de John Finkelstein provenant de Pexels

Un deuxième conseil consiste à faire dormir votre bébé rgo dans des positions qui ne vont pas appuyer sur son estomac. D’abord, après l’allaitement, il ne faut pas mettre bébé dans des positions semi-assises (comme dans un cosy ou dans un transat). Imaginez-vous dans cette position semi-allongée : votre estomac est comprimé. Or, celui de bébé est plein d’une grande quantité de lait : pas étonnant que le lait remonte ! Essayez donc au maximum de maintenir bébé dans une position verticale, en l’installant sur une chaise haute, ou bien en le portant avec une écharpe de portage. Pas question non plus de coucher bébé après l’allaitement : post-repas, seule la position verticale est bonne pour son système digestif encore fragile. 

Lorsqu’il est temps de coucher bébé, après lui avoir laissé le temps de la digestion, sachez qu’il faut coucher votre nourrisson sur le dos, jamais sur le ventre (vous n’allez pas infliger cela à son pauvre estomac, quand même !). Il est inutile, voire mauvais, de surélever la tête de bébé : cela risque encore une fois de comprimer son estomac. Bébé sera bien allongé sur le dos, dans une couche pas trop serrée, que vous aurez veillé à ne pas changer juste après l’allaitement (hé oui, toutes les petites manipulations autour du ventre de bébé favorisent son reflux gastro-œsophagien). 

Soigner avec l’ostéopathie ?

Soigner avec l’ostéopathie ?
Source : Dmitry Naumov / Shutterstock.com

Enfin, si vous êtes adeptes de l’ostéopathie, aller chez un ostéopathe peut améliorer le RGO de votre enfant. Le RGO interne de bébé pourra aussi être soulagé par l’ostéopathie. Attention cependant : un ostéo n’est pas un médecin, en cas de RGO sévère les parents doivent aller chez un pédiatre qui, lui, pourra prescrire un traitement. 

L’ostéopathe va manipuler doucement le corps de votre bébé. En faisant des petites pressions sur le système digestif, le diaphragme, le rachis, les cervicales et le crâne de bébé, l’ostéopathe travaille à diminuer les tensions qu’il peut y avoir autour de son estomac, et à corriger un mauvais positionnement des organes du système digestif, qui causent le reflux. Il pourra aussi donner des exercices de positionnement pour éviter le reflux gastro-œsophagien, notamment au réveil de bébé. 

Parents fatigués par ce reflux acide de bébé, ne perdez pas espoir : avec un peu de patience et ces traitements naturels, votre nourrisson au RGO pénible mais bénin sera bientôt en pleine santé !  

Source image de couverture : PorporLing / Shutterstock.com

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here