Comment savoir si mon bébé est rassasié ?

Petite enfanceBien nourrir bébéComment savoir si mon bébé est rassasié ?

Les parents le savent : ce n’est pas toujours facile de dire si bébé a assez mangé ou s’il a encore faim. Les enfants sont imprévisibles, et puisqu’ils ne peuvent pas encore bien communiquer, la tâche s’avère compliquée. Néanmoins, il y a quelques signes qui peuvent indiquer si un enfant est rassasié ou pas. Découvrez lesquels !

Comment savoir si son enfant a assez mangé ?

Lorsque l’alimentation de bébé commence à se diversifier, les parents se posent souvent la question s’il a suffisamment mangé. Quelques signes doivent vous mettre la puce à l’oreille.

Il n’ouvre plus sa bouche

Votre enfant n’ouvre plus la bouche lorsque vous lui donnez à manger ? C’est plutôt une bonne nouvelle ! Cela signifie qu’il est rassasié. N’insistez pas à lui donner une autre cuillère. S’il refuse d’ouvrir la bouche, c’est qu’il n’a plus faim. 

Il recrache sa nourriture

Votre bébé mange normalement sa nourriture et soudainement, il la recrache ? Ce geste est souvent le signe qu’il n’a plus faim. Il est inutile de le forcer à manger s’il recrache son aliment, même si vous avez l’impression que ce n’était pas assez. Il risque de vomir.

Quelle est l'alimentation d'un bébé dès 12 mois ?
Source : shutterstock.com

Il est de bonne humeur 

Si votre bébé a pris assez de nourriture, il continuera d’être détendu et serein pendant quelques heures. Si vous sentez qu’il est irritable et commence à être agité, c’est qu’il a encore faim. Il ne comprend pas pourquoi vous le privez de nourriture.

Il mange une quantité de nourriture normale

Le volume de nourriture consommée est également un bon indicateur. À titre indicatif, un enfant de 7 mois mange à peu près 5 à 8 cuillères à café par repas. Ces quantités vous indiquent approximativement s’il a assez mangé ou pas. Toutefois, s’il en réclame encore, n’hésitez pas à lui en donner plus.

Quels sont les signes que bébé a faim ?

Plusieurs signes peuvent indiquer qu’un nourrisson a encore faim. Essayez de ne pas vous fier seulement à la quantité d’aliments qu’il a avalée. En effet, un bébé peut être en mesure de consommer beaucoup, mais cela ne veut pas dire qu’il a eu assez de nourriture. Le fait de ne pas manger suffisamment peut entraîner des problèmes de santé. Il est donc important de vérifier les signes que le bébé vous envoie pour savoir si oui ou non, il a encore faim.

Voici des indices qui révèlent que votre enfant a faim : 

  • Il s’agite dans tous les sens alors qu’il était plutôt calme il n’y a pas longtemps. Il se tourne et se retourne dans son lit pour trouver une position confortable. Un bébé qui n’a pas faim restera tranquille dans la position qu’il a adoptée.
  • Il remue ses bras et ses jambes et commence à s’étirer.
  • Il a un rythme respiratoire rapide.
  • Il tourne la tête pour chercher la nourriture au sein ou au biberon.
  • Il accomplit des mouvements de succion avec la bouche. Dans certains cas, il tire la langue ou tète ses mains en les portant à sa bouche.

Désormais, n’attendez plus les pleurs de bébé pour commencer à lui donner le sein. Lorsqu’un bébé a faim et se met à pleurer, il peut s’agir d’un signal tardif de frustration. Avant cela, il vous transmettait probablement des messages indiquant qu’il souhaitait se nourrir. Il sera plus difficile de l’allaiter efficacement si vous attendez qu’il pleure.

Les signes qui montrent que votre nourrisson ne mange pas assez

Si vous constatez que votre tout-petit ne prend pas de poids après quelques semaines, vous devrez vous poser des questions. Si cela s’accompagne d’un manque d’énergie et de pleurs incessants, c’est que son alimentation ne lui suffit pas. De même, une perte de poids de 5% doit vous inquiéter. Par ailleurs, l’enfant qui ne mange pas assez possède un teint pâle et sa peau est froide. Il manque de vigueur et semble ne pas réagir aux stimuli environnementaux.

Si toutes ces situations se produisent, il convient de consulter immédiatement un pédiatre. Aussi, essayez d’introduire d’autres nourritures à son alimentation pour qu’il puisse recevoir tous les nutriments nécessaires.