Calmer les coliques de bébé

Santé de bébé Maladies infantiles Calmer les coliques de bébé

Les coliques constituent une des principales sources d’angoisse chez les parents. Ce n’est pas toujours évident d’identifier les sensations de bébé. Est-ce qu’il a faim ou froid ? Se sent-il mal à l’aise ? Souffre-t-il ? Cela est d’autant plus difficile lorsque les symptômes apparaissent très tôt chez le nourrisson. Mais heureusement, il s’agit d’un phénomène temporaire et il existe différentes solutions pour apaiser bébé pendant ces moments particulièrement désagréables.

C’est quoi les coliques du nourrisson ?

C’est quoi les coliques du nourrisson ?

Photo de @lizaastark via twenty20.com

Les coliques du nourrisson sont des périodes qui se caractérisent par des pleurs intenses et réguliers du bébé. Ces crises sont parfois très difficiles à apaiser et se manifestent souvent à la même heure dans la journée.

Contrairement aux simples pleurs, elles peuvent durer plus de 3 heures. Elles peuvent apparaître environ 3 fois par semaine pendant plus de 3 semaines. Une curieuse coïncidence qui a d’ailleurs poussé Wessel à établir la fameuse « règle des 3 ».

En plus des pleurs, vous pouvez également reconnaître les coliques du nourrisson par d’autres signes qui indiquent qu’il souffre. Parmi les symptômes les plus fréquents, vous constaterez que ses poings sont serrés, ou que sa couleur vire au rouge. Il arrive qu’il se tortille, que son ventre soit dur ou que ses jambes se raidissent.

Les coliques bébé ne sont pas définies par les spécialistes comme une maladie. C’est plutôt comme un des désagréments que peut rencontrer le nourrisson au quotidien. Les crises apparaissent et cessent presque de façon mystérieuse. En effet, malgré les nombreuses recherches effectuées jusqu’à maintenant, les spécialistes n’ont pas encore trouvé d’explications précises quant à l’origine de ce phénomène.

Il est difficile de savoir avec exactitude si les crises de pleurs sont normales chez un nourrisson en bonne santé ou non. En effet, les sanglots incessants peuvent être un mauvais signe de développement.

Néanmoins, différentes hypothèses ont été soulevées quant aux causes probables de ces pleurs excessifs. Elles sont nombreuses et très variées. Elles peuvent être dues à un appareil digestif encore immature, ce qui peut provoquer des gaz et des douleurs. Il peut également s’agir d’une anxiété qui survient surtout en soirée. Le bébé a donc simplement besoin d’attention. Les coliques peuvent également s’expliquer par l’angoisse de la mère qui est ressentie par l’enfant. Il existe d’autres théories comme les allergies, l’intolérance à certains aliments ou encore les migraines.

Quand apparaissent les coliques du nourrisson ?

Quand apparaissent les coliques du nourrisson ?
Photo de @christyhermogenes via twenty20.com

Entre 25 et 40 % des nourrissons âgés de moins de 4 mois seraient concernés par les coliques. Le phénomène peut toucher aussi bien les bébés allaités que ceux qui sont nourris au lait artificiel.

Formant parfois un duo infernal avec la RGO bébé, les coliques stressent autant l’enfant que les parents. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles ils viennent demander conseil au pédiatre.

Les spécialistes ont pu constater que les crises liées aux coliques du nourrisson apparaissaient généralement tôt chez ce dernier. En effet, le bébé peut présenter les premiers symptômes dès 3 semaines seulement.

L’intensité des crises de pleurs peut augmenter une fois que le nourrisson a atteint l’âge de 8 semaines. Cependant, vous pouvez être rassuré, car heureusement, les coliques bébé sont un phénomène temporaire. Les pleurs intenses, ainsi que les autres comportements qui l’accompagnent, s’estompent au fur et à mesure que votre enfant grandit. En général, les symptômes disparaissent à partir de 3 mois.

Comment les soulager ?

Comment les soulager ?
Photo de @montsergirl via twenty20.com

La période des coliques bébé est une expérience particulièrement éprouvante pour les parents. Pour cause, un traitement à proprement parler n’existe pas. Si certains médicaments ont été prescrits auparavant, ces derniers ont été ensuite proscrits, car ils pouvaient avoir des effets néfastes.

Mais rassurez-vous, il existe des solutions qui permettent toutefois de soulager les douleurs de votre enfant. Elles ne garantissent pas un succès à 100 %, mais peuvent contribuer à son apaisement. Aussi, vous devez garder en tête que les coliques restent un phénomène passager. De plus, votre bébé ne risque pas d’avoir des séquelles à la suite de cette période ou de voir son développement entravé.

Il est vraiment difficile de garder son calme lors des crises. Toutefois, essayez autant que possible d’instaurer un environnement apaisant autour de votre bébé. En effet, ce dernier peut sentir vos angoisses, ce qui ne fera qu’empirer ses pleurs et ses hurlements. Vous pouvez par exemple le prendre dans vos bras, le bercer, lui parler doucement ou lui chanter une petite berceuse. Cela lui permettra de se sentir en sécurité, puis de se calmer. Vous pouvez également expérimenter la technique suivante : celle de placer votre bébé sur votre avant-bras, à plat ventre, et de le balancer légèrement. Vous avez toutes les chances de parvenir à l’endormir de cette manière.

Il est conseillé de placer votre bébé en position verticale lors des repas. Cela permet de limiter la quantité d’air qu’il ingurgite quand qu’il tète. Toujours dans la même optique, choisissez un modèle de biberon bien adapté à la quantité de lait qu’il consomme. Il ne doit pas être trop grand, sinon il risque d’être rempli d’air.

Il existe des modèles de biberons spécialement conçus pour réduire les coliques et autres désagréments liés à la digestion. Ce sont les biberons anti-coliques. Le choix du bon lait artificiel est aussi très important.

Des médecins en Grande-Bretagne ont découvert que l’eau sucrée pouvait calmer les coliques.

Le massage à l’huile est une solution souvent conseillée par les spécialistes. Procédez par des mouvements rotatoires autour de son nombril. Faites-le dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela permettra de l’apaiser. Préférez notamment les produits de soin naturels pour éviter les allergies.

Les professionnels de santé préconisent également des traitements comme l’homéopathie ou l’ostéopathie. La technique de la bouillotte d’eau tiède sur le ventre semble aussi pouvoir calmer les douleurs.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here