Calendrier chinois de grossesse : est-ce que ça marche ?

Grossesse et MamanCalendrier chinois de grossesse : est-ce que ça marche ?

Lors de l’annonce d’une grossesse, les futurs parents et la famille se plaisent à tenter de deviner le sexe du futur bébé, allant jusqu’aux paris ! Ce manège dure toujours jusqu’à la deuxième écographie, ou le gynécologue peut enfin savoir et révéler aux parents (s’ils le souhaitent) le sexe de leur enfant.

Mais si l’échographie est la manière la plus courante actuellement de connaître le sexe d’un enfant, d’autres méthodes ont été inventées depuis des siècles à travers les pays et les civilisations. C’est le cas du calendrier de grossesse chinois, un outil censé déterminer à l’avance le sexe du bébé.

C’est quoi un calendrier chinois de grossesse ?

L’histoire du calendrier chinois

D’après les scientifiques, le calendrier de grossesse chinois a été conçu il y a plus de 700 ans, au cœur de la dynastie Qing. Un exemplaire du tableau a été découvert dans une tombe royale. Il semblerait que ce tableau de grossesse appelé QingGongBiao – ou tableau de la cour de la dynastie Quing –  ait été conservé par les eunuques et utilisé uniquement par la famille de l’empereur pour s’assurer de n’avoir qu’une descendance mâle.

S’il a dès lors été conservé parmi les trésors de la famille royale, il fut volé lors d’un pillage durant la Révolte des Boxers de 1900. Atterris au Royaume uni, il est perdu pour réapparaître dans un journal taiwanais en 1972. Depuis, le calendrier chinois pour grossesse connaît un fort essor, principalement par les familles chinoises.

C'est quoi un calendrier chinois de grossesse ?
Source : shutterstock.com

À quoi sert un calendrier chinois de grossesse ?

Le calendrier chinois de grossesse a un objectif : déterminer le sexe du bébé à naître à l’avance, grâce à son mois de conception. Cette méthode utilisée par la famille royale permet ainsi de prévoir le mois de conception idéale pour obtenir un enfant de sexe masculin. Il n’est plus uniquement question de connaitre le sexe du bébé, mais de choisir le mois durant lequel il sera conçu pour s’assurer d’avoir un garçon.

Comment ça fonctionne ?

Le calendrier chinois fonctionne de façon assez simple. Ils permettent de prédire le sexe de l’enfant avec uniquement deux données : Le mois de conception et l’âge de la maman au moment de la conception.

Il suffit de reporter ensuite ces données sur la colonne de gauche qui correspond à l’âge de la mère et la barre supérieure horizontale qui correspond au mois de conception.

En croisant les deux chiffres obtenus dans le calendrier, il est possible de savoir si l’enfant à naître est une fille ou un garçon.

Attention cependant, pour une meilleure utilisation et un résultat plus fiable, il est important que l’âge de la mère ainsi que le mois de conception soient convertis selon le calendrier lunaire chinois.

Est-ce fiable ?

D’après les utilisateurs et les personnes vantant ses qualités, le calendrier de grossesse chinois possède un taux de fiabilité avoisinant les 90% ! Si les anciens Chinois utilisaient le tableau de grossesse pour déterminer le sexe de l’enfant à naître même avant sa conception, la vérité est qu’aucune étude scientifique ne peut prouver la fiabilité du calendrier chinois.

Connaître de cette façon le sexe du bébé revient un peu à jouer à la loterie. En effet, le sexe du bébé est choisi dès la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde.

L’ovule et le spermatozoïde sont les seules cellules qui ne contiennent que 23 chromosomes. Or, une paire de chromosomes, la dernière, déterminer le sexe de l’enfant. Les chromosomes sexuels XX donnent des filles, alors que les XY génèrent des garçons. Ainsi, les femmes n’ayant que des chromosomes sexuels XX, l’ovule est porteur de celui-ci. La différence vient de ces messieurs.

Est-ce fiable ?
Source : shutterstock.com

Ceux-ci voient leur patrimoine génétique divisé en deux avec une moitié de spermatozoïdes possédant le chromosome X et l’autre l’Y. Le reste ne dépend plus que du hasard.

Si l’ovule est fécondé par un spermatozoïde qui possède le chromosome sexuel X, l’enfant sera une fille. Si à l’inverse le chromosome est Y, l’enfant sera un garçon.

De façon générale, il naît ainsi 105 garçons pour 100 filles. Une égalité presque parfaite que seule la nature peut influencer. Ainsi, le calendrier de grossesse chinois sert surtout d’outil ludique pour s’amuser à prédire le sexe du bébé en attendant que l’échographie révèle enfin le mystère aux futurs parents !

A lire aussi :