Auxiliaire parentale : tout ce qu’il faut savoir

Petite enfanceAuxiliaire parentale : tout ce qu'il faut savoir

L’auxiliaire parentale compte parmi les modes de garde d’enfants. De nombreux parents optent pour cette solution qui s’avère confortable pour eux-mêmes comme pour leurs petits. Vous souhaitez faire appel à une auxiliaire parentale ? Voici tout ce que vous devez savoir au préalable.

Qu’est-ce qu’une auxiliaire parentale ?

L’auxiliaire parentale est une personne chargée de garder des enfants au domicile de leurs parents. C’est le nom officiel donné à une nounou ou nourrice à domicile. Elle est à différencier de l’assistante maternelle qui garde les enfants qui lui sont confiés à son propre domicile ou dans une MAM (maison d’assistantes maternelles).

L’âge pour faire garder bébé par une auxiliaire parentale commence à partir de 3 mois. La nounou à domicile peut s’occuper d’un ou de plusieurs enfants vivant dans le même foyer. Elle dispose du statut de salariée de SAP (service à la personne). Les parents sont ses employeurs directs.

L’auxiliaire parentale a pour rôle de remplacer les parents d’un enfant en leur absence. Lorsqu’ils sont présents, elle les aide à s’en occuper. Voici quelques-unes des missions qui incombent à une nounou à domicile :

  • Préparer les repas et les faire prendre aux enfants gardés ;
  • S’assurer de la propreté des enfants ;
  • Veiller à la sécurité des enfants ;
  • Faire le ménage qui concerne les enfants (nettoyage de leur chambre, lavage et repassage de leur linge, etc.) ;
  • Proposer des activités (jeux, promenades, etc.) qui participent à l’éveil et à l’épanouissement des enfants ;
  • Chercher les enfants après l’école ;
  • Aider aux devoirs des enfants ;
  • Accompagner les enfants lors de leurs activités extra-scolaires.

Depuis le 1er août 2022, le salaire horaire minimum d’une nounou à domicile équivaut au SMIC, soit 11,07 euros bruts par heure.

Source : Shutterstock – Par Oksana Kuzmina

Comment ça se passe en cas de garde partagée ?

Une même auxiliaire parentale peut être engagée par plusieurs familles. Il s’agit de la garde partagée. Ce système consiste pour la nounou à s’occuper en même temps des enfants de différentes familles en alternant leurs domiciles. Cette solution est généralement adoptée par les parents qui souhaitent faire baisser le coût mensuel lié à la garde de leurs enfants sachant qu’ils se partagent les frais y afférents. Pour y recourir, il est préférable pour les familles de ne pas vivre trop loin les unes des autres.

La garde partagée est aussi plébiscitée par les couples séparés. En effet, elle permet d’assurer une certaine stabilité pour l’enfant qui gardera la même nounou, qu’il soit gardé chez l’un de ses parents ou l’autre. Dans tous les cas, cette solution implique de mettre en place un contrat de travail par famille. Chacune d’elles doit y indiquer seulement sa quote-part de rémunération. Les différents contrats de travail ne doivent toutefois pas être trop différents. Il faut par exemple que les horaires de garde soient les mêmes. Par ailleurs, le salaire total de l’auxiliaire parentale indiqué dans chaque contrat doit être identique. D’autre part, il vaut mieux que les contrats s’accordent sur les règles de conduite de la nounou à domicile, les interdits et les missions qui lui sont confiées.

Quelle formation pour être auxiliaire parentale ?

La possession d’un diplôme n’est pas obligatoire pour exercer le métier d’auxiliaire parentale. Cela dit, les parents ont tendance à privilégier les nounous qui ont suivi une formation pour s’occuper de leurs enfants. Il existe de nombreuses formations pour devenir auxiliaire parentale à titre professionnel.

Du côté des formations initiales, on retrouve notamment le CAP accompagnant éducatif petite enfance, le BEP accompagnement, soins et services à la personne, le bac pro accompagnement, soins et services à la personne (option A : à domicile) ainsi que le bac pro services aux personnes et aux territoires. Parmi les formations continues figurent entre autres le certificat de qualification professionnelle garde d’enfant à domicile et le titre professionnel assistant(e) de vie aux familles.

Si une auxiliaire parentale souhaite garder des enfants à son domicile, elle doit devenir assistante maternelle. Pour ce faire, il faut demander un agrément auprès des services du département. Il est également nécessaire de disposer d’un domicile adapté à l’accueil d’enfants. Si elle détient un CAP accompagnant éducatif petite enfance, une auxiliaire parentale a aussi la possibilité de se présenter au concours d’ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles).

Comment trouver une auxiliaire parentale ?

Il est possible de recourir à plusieurs moyens pour trouver une nounou à domicile. Vous pouvez notamment :

  • Consulter les sites d’annonces d’auxiliaires parentales ;
  • Diffuser une annonce dans un journal familial ;
  • Vous rendre auprès d’un relais petite enfance pour trouver des informations ;
  • Vous tourner vers une agence spécialisée dans le recrutement de nounous.

Pour être sûr de choisir la bonne nounou, organisez un entretien d’embauche à votre domicile. C’est le meilleur endroit pour vous faire une idée sur une candidate. En effet, vous pourrez observer la manière dont elle se comporte avec votre enfant dans l’environnement dans lequel elle devra le garder. Soyez particulièrement attentif quant à sa douceur, son sens du contact, son dynamisme, sa patience et sa discrétion. Il s’agit de qualités indispensables pour une nounou à domicile.

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here