Allaiter un bébé RGO : la solution ?

Petite enfanceBien nourrir bébéAllaiter un bébé RGO : la solution ?

Ceux qui dorment comme des bébés n’en ont pas, en général ! Tout parent sait combien l’arrivée d’un bébé chamboule le quotidien, combien on peut s’interroger sur le fait de donner la tétine ou non, d’allaiter ou de donner le biberon… mais aussi comme il est difficile de ne pas s’alarmer dès que son enfant pleure, dort mal ou présente les symptômes d’une gastro. Les fameuses coliques de bébé peuvent également faire peur. Le RGO fait partie de ces problèmes de santé qui inquiètent : même s’il est fréquent et le plus souvent bénin, ce reflux provoque des régurgitations peu agréables, et peut causer, bien que rarement, des inflammations de l’œsophage avec des douleurs. Il est naturel d’essayer de trouver un traitement pour soulager l’estomac de bébé : et si allaiter son bébé était la solution pour diminuer ce reflux ? 

La solution au RGO viendrait-elle de l’allaitement ? 

La solution au RGO viendrait-elle de l’allaitement ?
Photo de @jeniek_smile via twenty20.com

Le RGO de bébé, ou reflux gastro-œsophagien, désigne ces régurgitations involontaires généralement lors du rot à la fin de la tétée. Ce reflux est lié à deux choses : d’abord, au fait que le système digestif de bébé n’est pas encore mature, et que le cardia (qui est censé bloquer la remontée d’aliments par l’œsophage) ne joue pas encore pleinement son rôle. Ensuite, à l’alimentation essentiellement liquide de l’enfant de moins de 6 mois : le volume de lait consommé par jour est très important compte tenu de leur poids (imaginez que pour un adulte de 65 kilos, cela représenterait 8 litres de lait par jour). L’estomac est distendu et cela favorise les régurgitations. 

Il est important de faire diagnostiquer le RGO chez bébé avec un pédiatre si votre nourrisson pleure, dort mal, tousse ou que sa courbe de poids se casse : cela peut être une forme grave de reflux avec douleurs, comme une œsophagite. Sinon, sachez que l’allaitement est une des premières recommandations pour diminuer ces régurgitations intempestives. En effet, le lait maternel se digère plus vite et plus aisément qu’un biberon de lait artificiel. Or, si l’estomac de bébé digère le lait rapidement, il aura moins de chance de remonter à la faveur d’un reflux puisqu’il n’y aura plus de lait maternel dans l’estomac ! Oubliez donc ces discours qui vous disent que si votre bébé a du reflux, c’est que votre lait est mauvais. Par contre, si vous n’avez pas envie d’allaiter, ou que vous ne le pouvez pas, sachez qu’il est possible de donner le biberon à bébé : dans ce cas, retrouvez nos conseils pour bien préparer le biberon, et notamment comment bien choisir l’eau pour un bébé rgo

Sachez aussi que d’autres réflexes améliorent grandement le reflux du nourrisson. Vous pouvez par exemple :

  • Veiller à ne pas coucher bébé directement après la tétée : la position allongée renforce les régurgitations.
  • Nourrir bébé plus régulièrement en moins grande quantité : donnez un seul sein lors de l’allaitement, par exemple, pour éviter une trop grande quantité de lait maternel dans l’estomac.
  • Faire des pauses durant les tétées : cela va permettre à bébé de faire son rot plus régulièrement et éviter un reflux très important à la fin de l’allaitement.
  • Ne pas comprimer l’estomac de bébé : faites attention à ne pas trop serrer les couches et à ne pas assoir bébé dans un transat ou un cosy juste après le biberon, cela aggrave le reflux de bébé.

Comment épaissir le lait maternel ? 

Comment épaissir le lait maternel ?
Source : https://www.consobaby.com/

L’épaississement du lait maternel est une solution qui peut être prescrite par un pédiatre si le reflux est gênant et la diversification des aliments impossible. Cependant, ne choisissiez jamais seul d’épaissir le lait maternel : parlez-en d’abord avec votre pédiatre. Sachez aussi que cette solution est de moins en moins prescrite, parce que cela peut affecter le transit intestinal de bébé (constipation). 

Si un pédiatre vous préconise d’épaissir votre lait pour contrer les régurgitations, plusieurs solutions sont possibles :

  • Épaissir le lait maternel : dans ce cas, un épaississant comme le Magix Mic sera ajouté au lait maternel, qu’il faudra alors tirer à l’avance.
  • Donner à bébé un épaississant avant la tétée, comme le Gulmik.

Notez enfin que pour le lait artificiel, il existe des préparations anti-reflux qui contiennent, en plus de la composition normale du biberon, un épaississant. 

RGO et sommeil : comment faut-il s’y prendre ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que pour un bébé RGO, le sommeil n’est pas un sujet à prendre à la légère, bien au contraire… On retrouve par ailleurs bon nombre de parents qui ne savent tout simplement pas gérer la situation face à leur jeune enfant. Ainsi, il n’est pas rare de voir certains parents de jeunes filles ou de jeunes garçons rencontrer des difficultés : leur bébé souffre de RGO, et le sommeil en est donc directement impacté. Heureusement, si vous vous trouvez dans cette situation pas tout à fait comme les autres, alors nous ne pourrions que vous encourager à vous tourner vers un spécialiste du sommeil de la petite enfance.

Par exemple, en choisissant de prendre contact avec Fée Dodo, sur la page sommeil bébé rgo de leur site web, vous allez pouvoir clairement comprendre qu’il est tout à fait possible de régler ce problème de sommeil dans les plus brefs délais. Ainsi, dans ce cas de figure, on constate que les jeunes parents peuvent alors parfois régler ce problème de sommeil, et reprendre par la suite de très bonnes habitudes pour toute la famille par la suite…

A lire aussi :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here