J’ai lu « Bienvenue au monde : Confidences d’une jeune sage-femme »

bienvenue au monde

Anna Roy est tout juste un peu plus jeune que moi. Elle exerce la profession de sage-femme en maternité et en libérale. Elle donne également des cours aux étudiants sages-femmes. Elle n’est pas encore maman, mais a permis à de nombreux bébés de voir le jour. Elle en a même sauvé certains de la mort.

Comme Anna, à la fin de mes études, j’ai envisagé l’éventualité de faire l’école des sages-femmes et puis finalement, j’ai choisi une autre voie. Certains jours, je le regrette et d’autres non car je crois au destin, puis je n’imagine pas avoir une autre vie.

Lire les confidences d’Anna Roy, la jeune sage-femme, fut un peu comme lire la vie que j’aurai pu avoir.

Alors que j’avais à peine entamé ma lecture, j’ai écrit un petit billet sur l’une des confidences de la sage-femme concernant les playlists que les futurs parents apportent en salle d’accouchement, pour le site des vendredis intellos. Cette confidence, je ne l’ai pas vraiment apprécié et maintenant que j’ai fini ma lecture, je pense qu’elle n’avait pas forcément sa place dans le livre, n’apportant rien. Elle ressemble à un billet de blog se voulant humoristique mais pouvant blesser.

Bref, j’oublie cette confidence qui ne reflète en rien le reste du récit.

Si je n’ai pas accroché avec les 30 premières pages du livre d’Anna Roy, j’ai dévoré les 150 pages suivantes en une soirée, dans mon canapé.

Au travers de ses lignes, on sent qu’Anna Roy est une sage-femme à l’écoute de ses patients (sauf quand il s’agit de projets loufoques comme l’orgasmic birth). Le mot « bienveillance » revient plusieurs fois au cours de la lecture.

De nombreux accouchements contés dans les confidences furent sans péridurale, ce qui n’est pas pour me déplaire. Il y a même l’histoire d’un accouchement à domicile.

J’imagine qu’il a été compliqué pour Anna Roy de sélectionner ses anecdotes. Elles doivent être si nombreuses. Alors, on découvre les plus originales et les histoires de parents qui l’ont particulièrement touchée.

Cette jeune sage-femme n’hésite pas à mettre en avant le fait qu’en France, le suivi du post-partum est quasi inexistant, laissant de nombreuses jeunes mamans dans la détresse face à un nouveau-né qu’elles ne comprennent pas.

Les conditions de travail harassantes des sages-femmes sont également largement décrites.

J’aurai aimé en lire encore plus, car lire les confidences de la jeune sage-femme Anna Roy est bien plus plaisant que de regarder une télé-réalité sur les naissances.

Bienvenue au monde : Confidences d’une jeune sage-femme , aux éditions LEDUC.S est une bien douce lecture. Attention, on sort parfois les mouchoirs !

A propos de Ana Ducocon 480 Articles

Maman de 3 enfants ayant travaillé au service internet d’un grand catalogue de ventes par correspondance pendant une décennie, j’ai eu l’idée de ce blog pour aider les jeunes parents à préparer l’arrivée de bébé dans le foyer pendant mon 3ème congé maternité.

4 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*