Conserver ses facultés intellectuelles durant la Grossesse

neurones-allumes

Durant la grossesse, les futures mamans ont parfois le sentiment de perdre quelques unes de leurs facultés intellectuelles. C’est comme si le futur bébé à naître leur pompait tout : l’énergie et les neurones.

Pour rire, on appelle cela le SNU : syndrome du neurone unique. Ou Baby Brain. Une bonne excuse pour justifier « pertes de mémoire » et étourderies.

J’ai moi-même usé et abusé de cette excuse.  Mais je pense que la vérité serait plutôt que la grossesse peut fatiguer, et enceinte ou non, quand une personne est fatiguée, elle a plus de difficultés à se souvenir et a être efficace.

N’oublions pas aussi qu’une femme enceinte a tendance à se focaliser sur son nombril.

Le premier trimestre, il y a les nausées, l’angoisse en attendant la première échographie et découvrir que tout va bien.

Le second trimestre, on s’émeut des mouvements in utéro de bébé en oubliant un peu de se concentrer sur le reste.

Enfin, durant le dernier trimestre, la future maman passe quelques semaines en congés maternité (la durée varie selon le type de grossesse et le nombre d’enfants précédents, ainsi que selon le statut professionnel de la femme enceinte) et elle met parfois ses neurones « en pause » côté professionnel, pour devenir experte en matériel de puériculture.

Autant de raisons qui peuvent laisser croire que la grossesse puisse avoir un effet négatif sur la mémoire.

Scientifiquement, il semblerait tout de même qu’il se passe quelque chose, et que ce soit encore la faute des hormones. Celles-ci favoriseraient le développement de notre instinct maternel au détriment du reste. En effet, la matière grise augmente de volume du côté de l’hypothalamus alors que l’hippocampe (celui qui gère la mémoire, entre autre) diminue de 4%. Outch.

Heureusement, après l’accouchement, le cerveau retrouve sa taille d’antan en 24h (contrairement à l’utérus qui prend son temps). Enfin, sauf si la jeune maman allaite. Dans ce cas, le SNU perdure un peu plus longtemps.

Pour éviter d’avoir cette impression de perte de mémoire ou Baby Brain, il suffit peut-être de solliciter son cerveau pour stimuler la mémoire. En effet, la mémoire, ça se travaille.

Pendant le congé maternité, plutôt que de surfer sur les réseaux sociaux, il sera plus bénéfique de faire quelques exercices de réflexion. On peut d’ailleurs trouver ce type de  jeux gratuits sur le net. Ensuite, pourquoi ne pas relire l’Histoire de France ou se passionner pour n’importe quel sujet intellectuellement riche.

Pour que cela fonctionne, il faut évidemment bien dormir, manger équilibré et bien s’hydrater.

Mais ne vous inquiétez pas, pendant la grossesse, personne ne vous en voudra que vous mettiez vos étourderies sur le compte du SNU.

FLEURS ENVOL

P

A propos de Ana Ducocon 480 Articles

Maman de 3 enfants ayant travaillé au service internet d’un grand catalogue de ventes par correspondance pendant une décennie, j’ai eu l’idée de ce blog pour aider les jeunes parents à préparer l’arrivée de bébé dans le foyer pendant mon 3ème congé maternité.

4 Comments

  1. J’avoue qu’en ce moment, je fais pas mal d’étourderie comme mettre le dentifrice d’adulte sur les brosse à dents des kids pour leur plus grand dégoût (beurk ça pique!), vouloir mettre du jus d’orange par dessus le chocolat en poudre etc… Bien souvent ce n’est que le matin, après les nuits chaotiques du moment.

  2. Merci beaucoup pour l’article c’est trés intéressant je suis enceinte maintenant, je suis trés curieux de savoir si vous avez raison

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*