Quelques Questions-Réponses sur l’accouchement sans péridurale

Il y a quelques semaines, je recevais un email d’une future maman ayant le désir de tenter l’accouchement sans péridurale.
J’ai tenté de répondre à ses premières questions grâce à mon expérience personnelle, mais aujourd’hui, je partage avec vous, ses autres questions car je pense qu’il est intéressant et utile d’apporter nos différents témoignages, chaque future maman vivant les choses différemment…
Dans ce billet, je répondrais donc par rapport à ma propre expérience, celle d’avoir vécu 3 accouchements (différents) sans péridurale. Je vous invite donc à partager votre expérience en commentaire.
  • Comment as tu gérer pour ton premier accouchement? comment savoir le bon moment de partir? comment t’es tu préparé cette bulle dont tu parles?
Le 1er accouchement, c’est toujours l’inconnu … On se pose mille questions… Seront-nous capable de repérer les vraies contractions et le début du travail ? Pour ma part, je n’ai pas pu avoir trop de doutes. Je n’avais jamais eu de contractions douloureuses avant.
Je me sentais barbouillée avec une impression de coliques. Tant que les contractions n’étaient pas trop rapprochées, je suis restée dans le canapé, dans une position qui m’était confortable.
J’ai pris un spasfon pour écarter l’éventualité d’un faux travail. Et après 1h de contractions toutes les 3 minutes, nous sommes partis pour la maternité qui était à 20 minutes de route.
Après 1h de monitoring et le verdict d’un col ouvert à 5, ne souhaitant pas la péridurale, j’ai demandé à aller dans la baignoire de dilatation pour m’aider à me détendre.
C’est une fois dans cette baignoire à l’eau très chaude (c’était mon choix) que je suis entrée dans ma bulle et où chaque tentative de la part de mon mari de m’en sortir (en me parlant parce que lui trouvait le temps long) me déconcentrait.
Comme pour mes 3 accouchements, je me suis surtout concentrée sur ma respiration pour rendre les contractions moins douloureuses.
Mon mental a beaucoup joué.
Pour résumer, le bon moment pour partir a été (pour moi) d’attendre d’avoir des contractions toutes les 3 minutes pendant 1h. Détails moins glamour, j’avais aussi des légères pertes de sang. Mais dans le cas où la poche des eaux se percent, il vaut mieux aller à la maternité.
Ma bulle, je me la suis faite en demandant le silence autour de moi (sauf pour ma 2ème où je gérais très bien les contractions), en fermant les yeux, en respirant calmement et en imaginant mon bébé dans sa bulle à lui, une bulle qu’il allait quitter.
  • Ce sont vraiment les contractions les douleurs les plus fortes? je ne cesse de me demander comment un pti bout de chou peut passer par un si petit endroit…
Ah! Bonne question! On va dire que la nature est bien faite.
Je ne saurai dire si ce sont les contractions ou l’expulsion qui m’ont fait le plus souffrir pour le 1er … car pour les 2 autres, l’expulsion ne m’a pas fait souffrir. Je me souviens seulement que la seule fois où j’ai parlé durant mon 1er accouchement, c’était pour l’expulsion en articulant un petit « Ça fait mal ». Mais je crois que j’avais surtout peur de l’épisiotomie que je n’ai finalement pas eu.
Les sensations donnent l’impression que tout se déchire… j’ai eu cette sensation pour les 2 grosses têtes de mes fils. Mais finalement rien, pas d’épisio.
Voilà pour mon expérience personnelle et non universelle
Cette future maman m’avait aussi demandé dans un 1er email comment préparer le futur papa à nous aider ?
J’avoue que je n’avais pas de réponses à apporter … Mon mari m’a soutenu dans ma décision de ne pas avoir recours à la péridurale, il m’a encouragé dans les moments où j’ai douté et il est resté à mes côtés. Je ne lui en demandais pas plus.

Auteur de l’article : Ana Ducocon

Maman de 3 enfants ayant travaillé au service internet d’un grand catalogue de ventes par correspondance pendant une décennie, j’ai eu l’idée de ce blog pour aider les jeunes parents à préparer l’arrivée de bébé dans le foyer pendant mon 3ème congé maternité.

1 commentaire sur “Quelques Questions-Réponses sur l’accouchement sans péridurale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *