Doliprane pour bébé : en Suppo ou en Sirop ?

 

Quand mon bébé souffre à cause de poussées dentaires ou qu’il a de la fièvre, mon premier réflexe est de lui administrer un suppositoire de doliprane pour bébé. C’est rapide et je n’ai pas trop à me battre avec mon tout petit, même s’il serre les fesses et même si j’enfonce le suppo tête plate la première .
Au moins, mon bout’chou ne recrache pas comme il peut le faire avec le sirop.
Pourtant, à la dernière visite chez le pédiatre, juste avant de partir, notre médecin nous a lancé un :
« Au fait, maintenant, en cas de fièvre, on ne donne plus de suppositoires de doliprane aux bébés, juste du sirop »
Bêtement, j’ai pensé que ça avait un rapport avec une substance nocive dans les suppositoires. On apprend tellement de choses ces derniers temps qu’on est un peu perdu …
Mais non.

C’est ce qui a été décidé au dernier conseil des pédiatres. Une étude a démontré que par absorption oral, le paracétamol agit au bout de seulement 30 minutes alors que par voie rectale, les effets sont plus longs à apparaître.

Désormais, il faut donc préférer le doliprane pour bébé en sirop aux suppos car il agit plus rapidement. Les suppositoires restent comme recours en cas de vomissements.
Il faut dire aussi que le sirop est plus précis au niveau dosage / poids par rapport aux suppos qui sont donnés selon des intervalles de poids.
A noter: A partir de 16kg, il existe du doliprane pour bébé en dosage de 300mg, en sachet de poudre à diluer dans l’eau. Une alternative intéressante quand l’enfant grandit.

Auteur de l’article : Ana Ducocon

Maman de 3 enfants ayant travaillé au service internet d’un grand catalogue de ventes par correspondance pendant une décennie, j’ai eu l’idée de ce blog pour aider les jeunes parents à préparer l’arrivée de bébé dans le foyer pendant mon 3ème congé maternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *